Mstislav II de Kiev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mstislav II Chobry)
Aller à : navigation, rechercher
Mstislav II Chobry
Illustration.
Mstislav II
Titre
Grand-prince de Kiev
Prédécesseur Iziaslav III
Successeur Rostislav Ier
Prédécesseur Rostislav Ier
Successeur Gleb Ier
Prédécesseur Gleb Ier
Successeur Gleb Ier
Biographie
Dynastie Riourikides
Nom de naissance Mstislav Iziaslavitch[1]
Date de naissance
Date de décès
Lieu de décès Volodymyr-Volynskyï (Rus' de Kiev)
Père Iziaslav II
Mère Agnès Von Staufen
Conjoint Agnès de Pologne
Enfants Sviatoslav
Roman (11521205)
Vsevolod (?-1195)
Vladimir
Religion Christianisme orthodoxe

Mstislav Iziaslavitch (en russe : Мстислав Изяславич et en ukrainien : Мстислав Ізяславич), dit Mstislav II Chobry[2], est un Grand-prince du Rus' de Kiev de la dynastie des Riourikides (né vers 1125 et mort le [3]), qui régna de 1157 à 1158, puis de 1167 à 1169 et enfin de 1169 à 1170.

Fils d'Iziaslav II et d'Agnes von Staufen, il est également prince de Pereïaslavl (sous le nom de Mstislav Ier) de 1146 à 1149 et de 1151 à 1154, ainsi que prince de Volhynie de 1157 à 1170.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avec son père, descendant en ligne droite de Vladimir Monomaque, il participe aux guerres contre son grand-oncle Iouri Dolgorouki et contre les princes de Tchernigov. Il défait ensuite les Polovtses en 1153, avant d'être ensuite battu par ces derniers lors d'une nouvelle bataille près de la rivière Psiol.

Après la mort de son père en 1154, Iouri Dolgorouki le bat et le force ensuite à fuir de Loutsk vers la Pologne en 1155, avant que Mstislav ne parvienne à retourner dans la Rus' de Kiev, en Volhynie, l'année suivante avec une nouvelle armée pour battre Dolgorouki à Volodymyr-Volynskyï. Il s'occupe alors de fortifier la Volhynie dont il est depuis peu devenu le nouveau prince. Peu après la mort de Dolgorouki, il est couronné nouveau grand-prince de Kiev.

Préférant vivre dans la ville de Vladimir, Mstislav II donne le trône de Kiev en 1158 à son oncle Rostislav Ier qui devient pour la seconde fois le grand-prince de Kiev en 1159. Il aide ensuite son oncle Rostislav dans ses luttes pour le trône, notamment contre son cousin et grand prince Iziaslav III, qui finit battu et tué par l'alliance de ces derniers le lors d'une bataille à Belgorod.

À partir de 1163, il gouverne avec lui puis lui succède après sa mort en 1167. Il devient alors très apprécié des kiéviens. À partir du , son fils Roman II commence régner sur la ville de Novgorod, envoyé là-bas par son père pour mieux assujettir son autorité.

En 1169, il se rend à nouveau maître de la ville, et l'année d'après, le fils de Iouri Dolgorouki, André Ier Bogolioubski, lui reprend Kiev et le chasse de la ville. Il meurt en exil en Volhynie le .

Famille[modifier | modifier le code]

Union et descendance[modifier | modifier le code]

En 1151, il épouse Agnieszka (en)[4] (1137 - après 1182), fille de Boleslas III le grand-duc de Pologne, dont il a trois enfants :

Il eut également un autre fils, Sviatoslav, l'aîné de tous (mort vers 1183) dont certaines sources affirment qu'il serait né hors-mariage.

Ancêtres[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Vsevolod Ier de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
8. Vladimir II Monomaque
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. Anastasia de Byzance
 
 
 
 
 
 
 
4. Mstislav Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
18. Harold II d'Angleterre
 
 
 
 
 
 
 
9. Gytha de Wessex
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
19. Édith Swanneck
 
 
 
 
 
 
 
2. Iziaslav II
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
20. Stenkil de Suède
 
 
 
 
 
 
 
10. Inge Ier de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
21. Ingamoder
 
 
 
 
 
 
 
5. Christine Ingesdotter de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
22. Sigtorn[5]
 
 
 
 
 
 
 
11. Hélène de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1. Mstislav II de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
24. Frédéric de Büren
 
 
 
 
 
 
 
12. Frédéric Ier de Souabe
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
25. Hildegarde von Schlettstadt
 
 
 
 
 
 
 
6. Conrad III de Hohenstaufen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
26. Henri IV du Saint-Empire
 
 
 
 
 
 
 
13. Agnès de Franconie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
27. Berthe de Turin
 
 
 
 
 
 
 
3. Agnès de Staufen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
14. Henri de Comburg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
7. Gertrude de Comburg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
30. Ebo de Mergentheim
 
 
 
 
 
 
 
15. Gepa de Mergentheim
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De son nom de baptême Théodore.
  2. Chobry signifiant « le brave ».
  3. Certaines sources mentionnent 1172.
  4. Ou Agnès de Pologne.
  5. D'autres sources indiquent Prince Ingvar de Suède.