Mr and Mrs I. N. Phelps Stokes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mr and Mrs I. N. Phelps Stokes
Image dans Infobox.
Artiste
Date
Type
Matériau
Dimensions (H × L)
214 × 101 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Collection
No d’inventaire
38.104Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Mr and Mrs I. N. Phelps Stokes est un tableau réalisé par John Singer Sargent en 1897, actuellement conservé au Metropolitan Museum of Art de New York.

Présentation[modifier | modifier le code]

Cette huile sur toile (214 × 101 cm) appartient au Metropolitan Museum of Art depuis 1938, grâce au legs de Mrs Phelps Stokes[1]. Elle représente l'architecte et philanthrope new-yorkais Isaac Newton Phelps Stokes (en) (1867-1944) et sa femme, née Edith Minturn (en) (1867-1937), qu'il épousa en 1895[1].

À l'origine, un ami du couple commanda à Sargent un portrait de la jeune Mrs Phelps Stokes, à titre de cadeau de mariage, et le choix initial de l'artiste fut de faire poser son modèle en robe de soirée[1]. Puis Sargent changea d'avis et préféra peindre Edith Phelps Stokes en tenue de sport, avec un dogue allemand à son côté[1]. Dans l'impossibilité de trouver un tel chien, son mari eut une « soudaine inspiration », comme il l'expliqua par la suite, et proposa de « jouer le rôle du dogue allemand »[1].

Les Phelps Stokes n'eurent pas d'enfant biologique mais adoptèrent en 1908 une petite fille de 3 ans, Helen, qui vécut jusqu'en 2004.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Trevor J. Fairbrother, John Singer Sargent : The Sensualist, Seattle Art Museum, New Haven
  • Richard Ormond, Elaine Kilmurray, John Singer Sargent : The Early Portraits. The Complete Paintings, vol. 1, Yale University Press, 1998 (ISBN 978-0-300-07245-7)
  • Richard Ormond, Elaine Kilmurray, John Singer Sargent : Portraits of the 1890s. The Complete Paintings, vol. 2, Yale University Press, 2002 (ISBN 978-0-300-09067-3)
  • Carter Ratcliff, John Singer Sargent, New York City, Abbeville Publishing Group, 1982
  • Bruce Redford, John Singer Sargent and the Art of the Allusion, New Haven, Yale University Press, 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]