Moyen de forage rapide de destruction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Moyen de forage rapide de destruction
Moyen de forage rapide de destruction
Un MFRD le 14 juillet 2010.

Appelé aussi MFRD
Marque Drapeau : France Pinguely
Années de production 1981
Production 122 exemplaire(s)
Classe Camion militaire du génie
Moteur et transmission
Énergie Diesel
Poids et performances
Poids à vide 17 240 kg
Vitesse maximale 73 km/h
Consommation mixte de 55 à 125 L/100 km
Dimensions
Longueur 9 790 mm
Largeur 2 480 mm
Hauteur 2 990 mm

Le MFRD (Moyen de Forage Rapide de Destruction) est la combinaison d'un équipement de forage, construit par la société Constructions Industrielles d'Anjou, monté sur un camion 4x4 tout-terrain Pinguely RTC10.

Historique[modifier | modifier le code]

Moyen de forage rapide de destruction du 3e régiment du génie lors du défilé du 14 juillet 2010 à Charleville-Mézières.

Il est utilisé par le génie militaire de l'armée de terre française à partir de 1981. Commandé à 122 unités, 25 étaient en service en 2005[1].

La structure de base utilisée dans les régiments du génie dans les compagnies d'appuis était le groupe (au sein de la section Obstacles). Un groupe se compose de 4 MFRD et de 4 Renault TRM 10000 avec bras de manutention hydraulique associés à une remorque TITAN.

Encore en service en France à quelques exemplaires en 2016[2], il n'est plus dans la liste des matériels majeurs du génie en 2012[3].

Les Forces armées roumaines dispose dans les années 2000 d'un nombre non-précisé de MFRD[4], encore enregistré en 2019[5].

Rôle[modifier | modifier le code]

Il est destiné à créer rapidement des obstacles par destruction (routes, voie ferrée, pont, etc) ou obstruction (éboulement de talus, etc), au moyen d'une charge explosive calibrée placée dans un forage obtenu mécaniquement.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Son équipage est composé d'un chauffeur et d'un opérateur. Le MFRD comprend un mât basculant qui peut recevoir soit un marteau (terrain homogène comme le béton), soit une tarière (terrain hétérogène) ainsi qu'un compresseur d'air.

Il se met en position et creuse à un maximum de 6 m de profondeur un trou de 22 cm de diamètre en 7 minutes sur sol tendre, et de 30 minutes sur sols durs ; l'inclinaison du forage se fait par tranches de 15°.

Une charge pour forage est conditionnée soit en 4 conteneurs cylindriques d’explosif A-IX-2 (en) (hexolite-aluminium) de 12,5 kg chacun, 8 m de cordeau détonant, 1 détonateur électrique et 1 pain de plastic pour la caisse F1, soit en 4 conteneurs d'hexal de 13 kg chacun, 20 m de cordeau détonant, 1 détonateur électrique et 3 pétards d'amorçage, c'est la caisse F1 A[6] qui peut aussi être utilisée avec le perforateur de sol.

Le lot comprend 3 perforateurs sur trépied réglable permettant de bien positionner la charge, un groupe de combat met en œuvre un lot de 3 charges en 15 min. La mise en ouvre d'un fourneau, chargé et amorcé par deux hommes en 10 min, permet en terrain moyen, de réaliser un entonnoir de 6 à 8 m de diamètre dont les parois présentent une pente de 40 a 60 % capable d'arrêter un char. Un groupe de combat réalise, en une à deux heures un obstacle de 18 x 6 m résultant de la mise en ouvre de 3 fourneaux[7].

Opérateurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de la France France : Armée de terre française
  • Drapeau de la Roumanie Roumanie : Armée de terre roumaine

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « MFRD Moyen de forage rapide de destruction - Mobile drilling machine », sur http://www.armyrecognition.com/ (consulté le 1er avril 2016)
  2. « École du génie », sur https://www.defense.gouv.fr/, (consulté le 1er avril 2016).
  3. François Cornut-Gentille, « Question n° 47351 » [archive du ], sur http://www.francois.cornut-gentille.fr/ (consulté le 1er avril 2016)
  4. (en) Romania Army, National Security and Defense Policy Handbook, International Business Publications, , 300 p. (ISBN 978-1438739922, lire en ligne), p. 65.
  5. (ro) « Masina de forat rapid pentru distrugeri », Forces terrestres roumaines (consulté le 11 octobre 2019)
  6. « Le MRFD », sur http://www.arme-du-genie.com/, (consulté le 31 mars 2016).
  7. « Moyen de forage rapide de destruction », sur 2e régiment étranger de génie, (consulté le 31 mars 2016)

Sur les autres projets Wikimedia :