Movimiento por la Autodeterminación e Independencia del Archipiélago Canario

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Movimiento por la Autodeterminación e Independencia del Archipiélago Canario (MPAIAC en castillan, français : Mouvement pour l'autodétermination et l'indépendance de l'archipel des îles Canaries) était un mouvement séparatiste des îles Canaries créé en 1964 par Antonio Cubillo. Reconnu en 1968 par l'Organisation de l'unité africaine (OUA), l'organisation des états africains, ce mouvement décréta la lutte armée en 1976 à travers les FAG, Fuerzas Armadas Guanches, avec un premier attentat dans un grand magasin de Las Palmas à Grande Canarie.

Il abandonne la lutte armée en 1979 et le mouvement disparait peu après.

Ce mouvement est indirectement responsable de la catastrophe aérienne de l'aéroport de Tenerife en mars 1977, plus grande catastrophe aérienne de tous les temps, les autorités espagnoles ayant dû fermer l'aéroport principal de Las Palmas suite à une alerte à la bombe du MPAIAC et détourner les vols sur l'aéroport de Los Rodeos non conçu pour un trafic international.