Movado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Movado
logo de Movado

Création 1887
Fondateurs Achille Ditisheim
Action New York Stock ExchangeVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social La Chaux-de-Fonds, Drapeau de la Suisse Suisse (ancien) / Paramus, Drapeau des États-Unis États-Unis (présent)
Direction Efraim Grinberg
Produits Montres
Site web http://movado.com

Capitalisation NYSE : MOV
Chiffre d’affaires US$460,857,000 (2009)
Résultat net US$2,552,000 (2009)

Movado est une maison horlogère américaine, d'origine suisse, fondée par Achille Ditisheim en 1881.

Son modèle emblématique est la « Museum watch », un classique du design moderne, historiquement première montre dessinée par un designer et première montre exposée au Musée d'art moderne de New-York.

Movado Group, Inc. est propriétaire des marques Movado, Ebel, Concord et ESQ, et conçoit, fabrique et distribue les marques: Ferrari, Coach, Hugo Boss, Lacoste, Juicy Couture et Tommy Hilfiger montres.

Ancienne montre Movado

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1881 : Fondation de la société L.A.I. Ditesheim & Frères, La Chaux-de-Fonds par Achille Ditesheim (1862-1944).
  • L.A.I. pour "Léopold Achille Isidore", les prénoms des frères Ditesheim, nés tous trois à Hégenheim dans le Haut-Rhin.
  • 1905 : Changement de la raison sociale en Movado (qui signifie « toujours en mouvement » en espéranto).
  • 1912 : Création de la Polyplan, première montre à boîtier convexe, épousant la forme du poignet. De forme rectangulaire, elle est équipée d’un mouvement révolutionnaire, conçu en trois niveaux, breveté peu après son introduction.
  • 1925 : Production des premiers chronomètres. En hommage au célèbre acteur de cinéma Rudolph Valentino, mort en cette année à l'âge de 31 ans, Movado sort la Valentino Watch en montre-bracelet et montre de poche revêtues de peau de serpent.
  • 1928 : Movado lance l'Ermeto, précurseur de nos réveils de voyage actuels, mais employé comme montre de poche. Cette montre innovatrice possède un mouvement « automatique », qui se remonte en ouvrant et en fermant le couvercle du boîtier. Cette montre est commercialisée à Paris par la maison Hermès.
  • 1935 : Présentation des premières montres étanches.
  • 1946 : Première montre à calendrier et à mouvement automatique.
  • 1947 : Nathan George Horwitt, disciple de l'école Bauhaus, conçoit pour un cadran noir, sans fioritures, à l'exception d'un point doré placé à midi, représentation symbolique du soleil, plus ancien repère pour la mesure du temps. La montre est initialement fabriquée par Vacheron Constantin & LeCoultre[1].
  • 1959 : Sélection du cadran de Horwitt pour la collection de design du Musée d'art moderne de New York.
  • 1960 : Utilisation de ce design par Movado et début de la fabrication de la "Museum Watch".
  • 1983: North American Watch Corp., New York, achète Movado. Chiffre d'affaires au moment de la reprise: environ 4 millions de francs suisses. À partir de cette date, le siège social de Movado Watch Company SA se trouve à Granges/SO (Suisse).
  • 1986 : Movado devient l'un des principaux sponsors de l'American Ballet Theatre, prélude à des partenariats culturels forts.
  • 1988: Présentation, à la Foire de Bâle, de la première montre d'art "Andy Warhol Times/5", conçue par le célèbre représentant du pop art juste avant sa disparition. Cette montre a été produite en édition limitée de 250 exemplaires.
  • 1989: Création de la collection « Rainbow » par Yaacov Agam, éminent représentant de l'art cinétique et de l'op art. La collection créée pour Movado comprend une pendulette, une montre de poche et deux montres-bracelets (cuir et acier). Elle a été produite en édition limitée de 200 sets.
  • 1990 : Présentation à Bâle d'une montre-bracelet « The color of time », créée par le peintre et sculpteur néoréaliste Arman, réalisée en édition limitée de 200 pièces. La même année, la « Collection 1881 » est lancée. Elle comprend des répliques en or 18 carats des principaux succès ayant marqué l'histoire de Movado.
  • 1991 : Présentation à Bâle d'une montre-bracelet « Elapse, Eclipse, Ellipse », créée par James A. Rosenquist, l'un des plus célèbres peintres américains. Cette montre sera réalisée en 180 exemplaires, tous signés par l'artiste.
  • Association de Movado avec Pete Sampras, le célèbre champion de l'US Open de tennis.
  • 1993 : La montre d'art du suisse Max Bill, architecte, sculpteur, peintre et ancien étudiant du Bauhaus, est présentée à la Foire de Bâle: la "Bill-time" est une harmonieuse construction de couleurs intégrée dans une boîte octogonale en argent. Elle est produite à 99 pièces.
  • 1994 : Movado crée la Children's Foundation pour venir en aide aux enfants nécessiteux, par la vente de montres spécialement exécutées. « L'Artist Series » est prolongée par la création d'une série limitée de montres dessinée par Romero Britto ; la vente de ces montres profite au St. Jude's Children's Research Hospital et à l'UNICEF.
  • Movado ouvre son magasin représentatif au Rockefeller Center et y inclut un large éventail de montres anciennes de la Movado Corporate Collection.
  • 1995 : Movado présente la « Sunwatch » à la Foire de l'horlogerie de Bâle. Il s'agit d'une « Museum Watch », alimentée par la lumière au moyen de cellules solaires. La Sunwatch est la réalisation pratique de l'inspiration de Horwitt, faisant du soleil la source du temps.
  • 1996 : Movado lance sa toute nouvelle collection Vizio, ce qui signifie « vision » en langue espéranto. Avec son style résolument moderne et sa technologie innovante, Vizio représente la philosophie contemporaine du design Movado et la volonté de donner une apparence différente à la collection Museum traditionnelle de la marque.
  • Le 15 avril est annoncé officiellement le changement de la raison sociale de North American Watch Corporation en Movado Group Inc.

Ayant obtenu plus de 200 distinctions internationales pour le design et la technologie de montres, Movado sort le livre The History of Movado à l'occasion de la Foire de l'horlogerie de Bâle. Movado a réuni une collection de plus de 450 montres anciennes, collection qui partira en exposition itinérante pendant toute cette année.

  • Movado conclut un contrat de licence exclusif avec le producteur renommé d'articles de cuir Coach en vue de produire des montres-bracelets de cette marque. Cette extension de capacité sert également au développement d'autres produits.
  • 1997 : Pour célébrer le 50e anniversaire du cadran Museum, Movado présente « Safiro », série limitée de 100 pièces en platine et 100 pièces en or rose.
  • 1998 : À l'occasion du Salon de l'Horlogerie de Bâle '98, Movado présente le modèle « Eliro » ; avec son boîtier de forme rectangulaire et anatomique qui s'adapte parfaitement au poignet, son cadran noir et son point unique argenté, il trouve sa place tout naturellement dans la ligne Museum.
  • La Viziomatic allie l'avantage de la précision de la montre à quartz à l'apport d'énergie mécanique au moyen du remontage manuel ou des mouvements du bras. Cette indépendance de la batterie comme source d'énergie souligne la volonté de Vizio de se trouver continuellement à la pointe de l'évolution technique.
  • Partenariat avec Wynton Marsalis, compositeur et musicien de jazz de renom mondial. Quatre boutiques Movado ouvrent leurs portes, dont un fleuron réaménagé et transféré au Rockefeller Center. On y vend des bijoux, des articles de décoration d'intérieur à offrir et des accessoires de bureau personnels, tous conçus exclusivement pour Movado.
  • 1999 : La « Valor », une montre réalisée en carbure de tungstène, un matériau novateur, pratiquement inrayable, fait une entrée remarquée.
  • Movado signe un accord de licence exclusive avec le fabricant de vêtements Tommy Hilfiger pour création et la distribution de montres Tommy Hilfiger aux États-Unis, à dater du printemps 2001.
  • Grâce aux généreux dons de la famille Grinberg, l'horloge « Time Sculpture » Movado, créée par l'architecte Philip Johnson est dévoilée en mai au Lincoln Center à New York.
  • Movado parraine les Independent Spirit Awards (ISA). Le prix « Movado Someone to Watch Award » qui récompense un réalisateur du cinéma indépendant au talent prometteur est doté d'une bourse de $ 20 000, sans restrictions pour le lauréat.
  • Movado parraine, en exclusivité dans le domaine horloger, la saison lyrique 1999 à l'opéra italien de renom mondial, l'Opéra de Vérone.
  • La cinquième boutique Movado ouvre ses portes. Elle se situe au Grand Canal Shoppes du centre de l'hôtel Venitian à Las Vegas.
  • 2000 : Une nouvelle version, plus moderne, parfaitement aérodynamique et aux lignes remarquablement pures d'un modèle déjà très populaire, la « New Movado Sports Edition », fait son apparition.
  • Le modèle « Allia » est lancé, un design que distingue un alliage innovateur de matériaux - le boîtier est en acier inoxydable et en céramique.
  • Movado confirme ses liens avec les ISA, parrainant une fois de plus le « Movado Someone to Watch Award » en offrant à nouveau une bourse artistique.
  • 2001: Movado lève le voile sur l'« Elliptica », une montre au design unique et novateur. Avant-gardiste mais classique, avec son boîtier ergonomique en forme de virgule et son cadran linéaire et rectangulaire, l'Elliptica rend hommage à la Polyplan 1912 et au légendaire cadran Museum, deux modèles qui ont conforté la notoriété de Movado.

Le lancement de l'Elliptica est célébré parallèlement à la présentation de la série limitée Elliptica Mekanika. Cette série est une édition limitée de 225 modèles en platine et or 18 ct au mouvement automatique raffiné visible à travers le fond du boîtier en verre. Pour la troisième année consécutive, Movado affirm son soutien au septième art et décerne une prime artistique au vainqueur du « Movado Someone to Watch Award » lors des ISA (Independant Spirit Awards).

  • Movado accueille Irina Dvorovenko, danseuse principale du American Ballet Theatre dans sa campagne publicitaire « Art of time ».
  • 2002 : Les nouvelles touches très tendance apportées à deux collections de montres Movado déjà célèbres, les chronographes SE et Eliro, allient sophistication du style et précision avec, véritable must pour un garde-temps décontracté, le bracelet sport en caoutchouc noir.

Novatrice et bien accueillie lors de son lancement en 2001, la ligne Elliptica s'élargit en incluant de nouveaux modèles avec mouvements automatiques en acier, disponibles avec le désormais fameux cadran ponctué de lignes graduées, en noir ou en toute nouvelle version argentée. Rehaussant encore l'attrait d'Elliptica, des modèles habillés de bracelets de couleurs très mode, assortis aux lunettes serties de diamants ou de saphirs colorés rafraîchissants, sont introduits auprès de détaillants sélectionnés.

  • Movado Watch Company est en outre fière d'accueillir la violoniste Sarah Chang, jeune artiste virtuose, lauréate en 1999 du Prix Avery Fisher, pour soutenir sa campagne « Art of time ».
  • Movado inaugure enfin une série spéciale de montres, les « S.E. Denim Celebrity Series », créées au profit d'œuvres caritatives. Ces montres exclusives offrent des bracelets en jeans confectionnés à partir de blue-jeans portés par des célébrités. Pour la première édition limitée, c'est Pete Sampras, légende du tennis et ambassadeur de longue date des campagnes Movado, qui en a fait don.
  • 2003 : La célèbre collection Elliptica accueille une version chronographe ronde, alors que la légendaire Museum Watch voit de nouvelles déclinaisons.
  • Ainsi Museum Automatique, version sophistiquée et technologique du légendaire cadran Museum de Nathan George Horwitt. Cette introduction signe l'arrivée d'un cadran volontairement surdimensionné. Le retour du cadran Museum est marqué par l'apparition d'une montre unique en platine "Museum Minute Repeater". Créée pour la collection privée de Movado, elle combine la pureté du design d'une des montres les plus légendaires avec la sophistication technologique d'un mouvement à répétition minute.
  • Elliptica ronde. Disponible en versions chronographe ou automatique avec réserve de marche, elle perpétue son style avant-gardiste par les lignes graduées centrales du cadran qui font écho au cabochon unique du cadran Museum.
  • Une version unique en platine avec mouvement répétition minute a également été présentée à Bâle en 2003.
  • Movado présente également un quarté exceptionnel de pièces de collection. L'Elliptica Skeleton. Chacune de ces pièces propose un boîtier en or blanc 18 carats enrichi de 26 diamants, ainsi qu'une couronne, positionnée à 12 heures, sertie d'un diamant. Une pierre naturelle, malachite, lapis lazuli ou obsidian a été utilisée pour la surface des cadrans pour trois d'entre elles, le quatrième étant richement plaqué en or blanc 18 carats. Visible à travers les cadrans, le mouvement mécanique squelette, ciselé et gravé à la main, séduira les amateurs de la belle horlogerie.
  • Autre nouveauté, Capelo, interprétation surprenant et artistique du cadran Museum, qui se distingue par son boîtier en trois pièces qui figure une forme de croissant à 12 heures.
  • Enfin, la Semi Moon, version réactualisée d'un garde-temps dessiné par Movado en 1914. Le boîtier acier est en forme de demi-lune. Les détails incluent un cadran ivoire, avec des chiffres arabes dorés peints et des aiguilles en forme de feuille avec des ombres noires.
  • 2004 : Movado célèbre le cadran Museum, avec le lancement d'une pièce exceptionnelle en platine Museum Tourbillon à Baselworld 2004.
  • Mikhaïl Barychnikov, reconnu comme l'un des plus grands danseurs dans le monde, rejoint les artistes, partenaires de la campagne internationale de publicité de Movado "art of time".
  • En avril, Movado présente, en première, l'œuvre photographique de Baryshnikov; une collection étonnante de visuels inspirés de ses voyages, de la danse ou de complicités familiales.
  • Movado introduit alors Museum Automatic Arte, inspirée de l'œuvre de Baryshnikov et complétée par une édition limitée de foulards de soie imprimés en bleu, vert, noir et blanc.
  • Darci Kistler (en), danseuse étoile du New York City Ballet, rejoint également la campagne de publicité Movado.
  • Movado présente TimemaTM, une collection unique au féminin qui se distingue par un petit cadran Museum, dans un boîtier allongé, asymétrique. Disponible sur bracelet rigide, souple ou lanière.
  • Introduction de la très tendance ligne Trembrili. Son bracelet, très particulier, comporte cinq rangées de maillons uniques en forme de cabochons, qui rappellent le fameux cabochon à douze heures, véritable label du cadran Museum.

Musées exposant Movado[modifier | modifier le code]

  • Victoria and Albert Museum, Londres, Angleterre
  • Sezon Museum of Art, Tokyo, Japon
  • Staatliches Museum für angewandte Kunst "Neue Sammlung", Munich, Allemagne
  • Museum Moderne Kunst, Vienne, Autriche
  • Museo de Arte Moderno, Bogotá, Colombie
  • Musée Boijmans Van Beuningen, Rotterdam, Pays-Bas
  • Musée d'art contemporain de Caracas, Venezuela
  • American Clock & Watch Museum, Bristol, Connecticut
  • Museum of Decorative Art, Copenhague, Danemark
  • Museum Beyer, Zurich, Suisse
  • Finnish Museum of Horology, Helsinki, Finlande
  • Museo de Bellas Artes, Bilbao, Espagne
  • Kunstgewerbe Museum "Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz", Berlin, Allemagne
  • Design Museum, Londres, Angleterre
  • Kawasaki City Museum, Kawasaki, Japon
  • Musée international d'horlogerie, La Chaux-de-Fonds, Suisse
  • Museum Ludwig, Cologne, Allemagne
  • Museum "Altes Zeughaus", Soleure, Suisse
  • Deutsches Museum, Munich, Allemagne
  • Movado Company Store Corporate Museum, New York, New York (États-Unis)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]