Mouzieys-Panens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mouzieys.
Mouzieys-Panens
Image illustrative de l'article Mouzieys-Panens
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Albi
Canton Carmaux-2 Vallée du Cérou
Intercommunalité Communauté de communes du Cordais et du Causse
Maire
Mandat
Claude Blanc
2014-2020
Code postal 81170
Code commune 81191
Démographie
Population
municipale
247 hab. (2015 en augmentation de 10,76 % par rapport à 2010)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 05′ 36″ nord, 1° 56′ 00″ est
Altitude Min. 150 m
Max. 328 m
Superficie 13,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mouzieys-Panens

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mouzieys-Panens

Mouzieys-Panens (en occitan : Mosièis e Panens) est une commune française située dans le département du Tarn, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Mosièis e Panens

Mouzieys vient du nom de personne germanique Mothari, Moderius, qui est devenu nom de lieu sans suffixe (Mosieihs, 1261, DPCT, 94) Panens est une formation germanique sur le nom de personne germanique Panno, suivi du suffixe ingos, devenu en occitan ens (Panencs, 1261 DCPT, 94 ; Panenchis, 1382, EACL, 146).

Les peuplements germaniques sont postérieurs à la chute de l'Empire Romain ( 4 septembre 476, lorsque Romulus Augustule, dernier empereur de l'Empire romain d'Occident, fut détrôné) d'abord de type Vandales (peuple germanique) puis Wisigoths (branche des Goths dans la région danubienne) et enfin Francs.

En 418, les Wisigoths sont installés comme fédérés en Aquitaine. En contrepartie, ils réalisent des opérations de pacification en Hispanie pour le compte de l'Empire.

Le royaume des Wisigoths eut d'abord Toulouse comme capitale. Lorsque Clovis battit les Wisigoths à la bataille de Vouillé en 507, ces derniers ne conservent que la Septimanie (correspondant au Languedoc) et une partie de la Provence.

1790 : communautés de Mouzieys et de Panens, sénéchaussées de Toulouse, diocèse d'Albi ; paroisses : pour Mouzieys, Saint-Michel, pour Panens, Saint-Pierre.

1790 : municipalité de Mouzieys, canton de Cordes, district de Gaillac. Municipalité de Panens, canton de Milhars, district de Gaillac.

An X : communes de Mouzieys et de Panens, canton de Cordes, arrondissement de Gaillac.

1810 : réunion de Mouzieys et Panens en une seule commune du nom de Mouzieys Panens, par décret du 2 novembre (Panens était en trois parties : le village, complètement enclavé dans Mouzieys, le coin nord-est de Mouzieys, le coin nord-ouest de Mouzieys) et délimitation avec Milhars, Laguepie et Bournazel.

Le blason de Mouzieys est fascé d'argent et de gueules de quatre pièces.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Jean-Claude Marty    
mars 2008 en cours Claude Blanc    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2015, la commune comptait 247 habitants[Note 1], en augmentation de 10,76 % par rapport à 2010 (Tarn : +2,97 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
525 495 603 770 775 735 702 720 738
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
758 762 744 674 670 634 613 590 516
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
510 509 421 383 350 344 341 326 287
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
259 239 228 202 209 184 206 209 246
2015 - - - - - - - -
247 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :