Mouvement social européen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mouvement social européen (homonymie).

Le Mouvement social européen est une organisation néofasciste européenne fondée lors de la conférence de Malmö qui dura trois jours en mai 1951. Appelée aussi « Internationale de Malmö », elle fait directement suite aux multiples tentatives de coopération entre les divers mouvements néofascistes en Europe, comme les deux réunions préparatoires qui se tinrent à Rome en mars et octobre 1950.

Elle réunissait notamment Maurice Bardèche, Oswald Mosley, Per Engdahl, Karl-Heinz Priester (en), Ernesto Massi (it), René Binet et Gaston-Armand Amaudruz.

L'organisation, qui se voulait une « troisième voie » entre communisme et libéralisme, n'adopte cependant pas les idées les plus extrémistes de certains membres, du fait notamment de la prudence des délégués italiens du Mouvement social italien (MSI), attachés au semblant de respectabilité du MSI : ainsi, l'organisation subit rapidement une scission dès septembre 1951, à Zurich, donnant naissance à un mouvement bien plus radical, le Nouvel ordre européen — initialement appelé « Ordre nouveau européen » —, mené par Binet et Amaudruz, qui adopte un discours résolument raciste et antisémite, mettant ainsi l'accent sur « la nécessité de défense de la race européenne[1] ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Joseph Algazy, La Tentation néo-fasciste en France (1944-1965), Paris, Fayard, 1984, p. 302.