Mouvement des miliciens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mouvement des miliciens
Militia movement
Idéologie Survivaliste
Anarchisme de droite
National-anarchisme
Paramilitaire
Théories du complot
Militarisme
Constitutionnalisme
Manifestant fiscal
Mouvement citoyen souverain
Libéralisme de droite
Libertarianisme
Néo-confédéré
Positionnement Politique Extrême droite
Fondation
Date de formation années 1980
Pays d'origine États-Unis
Actions
Zone d'opération États-Unis
Organisation
Membres entre 20 000 et 60 000 (milieux des années 1990)
330 (2009)
165 (2016)
Composée de Posse Comitatus (organisation)
Three Percenters
Arizona Border Recon
Hutaree
Idaho Light Foot Militia
Michigan Militia
Militia of Montana
Missouri Citizens Militia
Missouri Militia
New York Light Foot Militia
Oath Keepers
Ohio Defense Force
Pennsylvania Military Reserve
Texas Light Foot Militia

Aux États-Unis, le mouvement des miliciens (Militia movement en anglais) est une mouvance politique survivaliste, proche de l'anarchisme de droite ou du national-anarchisme, de tendance paramilitaire qui est apparue dans les années 1980 dans un mouvement d'opposition à l'interdiction des armes à feu.

Idéologie et importance[modifier | modifier le code]

L'idéologie du mouvement repose sur les théories du complot, le militarisme et le constitutionnalisme. Les miliciens craignent la puissance d'un éventuel gouvernement mondial et s'organisent en bandes de résistants.

Entre 2009 et 2010, suite à l'élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis le nombre de ces mouvements a doublé pour atteindre un total de 330. Depuis leur nombre a régressé et le Southern Poverty Law Center n'en recensait plus que 165 fin 2016[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A Guide to the New Militia Movement, Sarah Childress, Frontline, 17 mai 2017

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Média[modifier | modifier le code]