Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI), est un parti politique congolais créé en 1990 par Bernard Kolélas. Il est l'un des principaux partis de l'opposition au Parti congolais du travail[réf. nécessaire]. Il boycotta les élections présidentielles en 2002 et en 2009[réf. nécessaire].

L'origine[modifier | modifier le code]

En 1990, Denis Sassou-Nguesso promet des réformes pour mener le pays vers la démocratie avec notamment l'instauration du multipartisme. De nombreux partis sont alors créés.

L'élection présidentielle de 1992[modifier | modifier le code]

Bernard Kolélas, principale figure du mouvement se présente à l'élection présidentielle. Il se qualifie pour le second tour face à Pascal Lissouba terminant devant Denis Sassou Nguesso. Il est battu au second tour avec 38,68 % des suffrages exprimés[réf. nécessaire].

Liens externes[modifier | modifier le code]