Mouvement Bretagne et progrès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mouvement Bretagne et progrès
Image illustrative de l'article Mouvement Bretagne et progrès
Logotype officiel.
Présentation
Porte-parole Christian Troadec
Fondation 2010
Siège MBP-BWR - Poulencerf 29540 Spézet / Speied
Secrétaire général André Lavanant
Positionnement Gauche[1]
Idéologie Régionalisme[1]
Socialisme
Écologie
Site web mouvement-bretagne-progres.fr
Représentation
Finistère
2 / 54
Morbihan
1 / 42

Le Mouvement Bretagne et progrès (Breizh War Raok en breton) (MBP) est un mouvement politique breton créé en 2010.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé dans la suite des listes « Nous te ferons Bretagne » menées par Christian Troadec lors des élections régionales de 2010 (4,29 %), le mouvement souhaite faire entendre une voix de gauche, autonomiste et indépendante du PS.

La principale figure du mouvement est son porte-parole, Christian Troadec, maire de Carhaix-Plouguer et conseiller général du canton de Carhaix-Plouguer. Le mouvement compte également Christian Derrien, maire de Langonnet et conseiller général du canton de Gourin[2] dans ses troupes et à un temps eu le soutien de l'artiste et militant Jean-Loup Le Cuff.

Après la réussite des élections cantonales, où le parti obtient deux élus, les responsables du mouvement affirment vouloir se présenter à d'autres élections[3].

Lors des élections sénatoriales de 2011, le MBP participe à l'union de la gauche en présentant Hélène Le Ny comme suppléante de Joël Labbé, candidat élu d'EÉLV[4].

Lors des élections législatives de 2012 Christian Troadec se présente dans la 6e circonscription du Finistère et arrive troisième avec 19,92 % des voix. Ce score lui offre la possibilité de se maintenir en triangulaire mais il se désiste au profit de Richard Ferrand (PS) afin de ne pas favoriser la droite[5].

En 2012, le sculpteur et militant breton Jean-Loup Le Cuff, alors responsable du parti pour l’Ille-et-Vilaine, quitte le mouvement afin de s'engager pleinement dans l'association transpartisane pour la création/restitution du Parlement Breton.

Le 4 avril 2013, Christian Troadec, fondateur du MBP, signe la plateforme « Libérons les énergies en Bretagne » aux côtés du Parti breton, de Breizhistance, de l'Union démocratique bretonne, d'EELV et des collectifs Ai'ta ! et 44=Breizh.

En orange, les villes dans lesquelles la liste menée par Troadec est arrivé en tête lors des élections européennes de 2014.

Lors des élections européennes de 2014, le parti présente une liste nommée « Nous te ferons Europe ! », avec le soutien du Parti breton et de Breizh Europa, dans la circonscription Ouest. Malgré sa cible réduite (uniquement la région de la Bretagne historique), la liste réussi à obtenir 3,05 % sur l'eurorégion, passant le cap du remboursement. Dans les départements bretons ces scores sont les suivants : Loire-Atlantique - 1,15 %, Ille-et-Vilaine - 2,73 %, Morbihan - 6,65 %, Côtes-d'Armor - 8,18 % et 11,54 % dans le Finistère[6]. Ce score est réalisé malgré la présence d'une liste menée par l'Union démocratique bretonne ainsi que d'une liste Breizhistance en alliance avec le NPA[7].

Aux élections régionales de 2015, le MBP participe à la liste Oui la Bretagne avec l'UDB et avec des personnalités non issues du mouvement breton. La liste recueille 6,71 % des suffrages: Oui la Bretagne devient donc la quatrième force politique en Bretagne administrative. En 2016, l'UDB et le MBP annoncent leur intention de reconduire leur alliance pour les élections législatives et présidentielle de 2017[8].

Idéologie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Laurent de Boissieu, « Mouvement Bretagne et Progrès (MBP) », France Politique,‎ (lire en ligne)
  2. Composition du mouvement sur le site officiel
  3. Bilan des cantonales sur le site officiel
  4. La Gauche gagne quand elle est unie
  5. "Circonscription de Châteaulin-Carhaix : christian Troadec se retire", Le Télégrame, 10 juin 2012.
  6. Résultats sur le site politiquemania.
  7. Nous te ferons Europe : tentative d’interprétation des résultats sur 7seizh.info
  8. http://www.letelegramme.fr/bretagne/presidentielle-legislatives-troadec-lance-sa-campagne-pour-2017-23-06-2016-11120805.php

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]