Moutourwa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les villes du Cameroun
Cet article est une ébauche concernant les villes du Cameroun.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Moutourwa
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Extrême-Nord
Département Mayo-Kani
Démographie
Population 40 197 hab.[1] (2005)
Géographie
Coordonnées 10° 11′ 56″ nord, 14° 10′ 40″ est
Altitude 623 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Extrême-Nord

Voir sur la carte administrative d'Extrême-Nord (Cameroun)
City locator 14.svg
Moutourwa

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Moutourwa

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Moutourwa

Moutourwa (ou Montouroua) est une commune du Cameroun, située dans le Mayo-Kani et la région de l'Extrême-Nord, à proximité de la frontière avec le Tchad.

Moutourwa est aussi appelé « village protégé par les six montagnes ». Il est dirigé à la chefferie par Sa Majesté Bassoro Divawoui, seul chef de 1er degré et contient plus de 36 lawanats à la tête desquels les chefs de 3e degré.

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2005, la commune comptait 40 197 habitants[1], dont 4 570 pour Moutourwa Ville.

L'arrondissement de Moutourwa est peuplé majoritairement par les Guiziga, seules populations autochtones. On y retrouve aussi des Guidar, des Toupouri, des Moudang.

Structure administrative de la commune[modifier | modifier le code]

Outre Moutourwa proprement dit, la commune comprend les localités suivantes[2] :

Sport[modifier | modifier le code]

Moutourwa est la ville de départ du Tour du Cameroun cycliste en 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Troisième recensement général de la population et de l'habitat (3e RGPH, 2005), Bureau central des recensements et des études de population du Cameroun (BUCREP), 2010.
  2. Source : Mapanet [1]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Adriana van den Berg, Land right, marriage left : Women's management of insecurity in North Cameroon, Centre of Non-Western Studies, Leiden, 1997, 355 p. (ISBN 90-73782-81-3) (texte remanié d'une thèse)
  • Jacques Fédry, Dieu seul ! : le Dieu du ciel chez les montagnards du nord des Monts Mandara, Diocèse de Maroua-Mokolo, Yaoundé, 2008, 196 p.
  • Victor Aime Kemeuze, Ethno-écologie de Combretum dans les régions semi-arides du Cameroun. Cas des arrondissements de Bétaré Oya, Mbé et Moutourwa, Éditions universitaires européennes, 2011, 84 p. (ISBN 9783841781901)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Moutourwa, sur le site Communes et villes unies du Cameroun (CVUC)