Mousson (Meurthe-et-Moselle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mousson
Mousson (Meurthe-et-Moselle)
Chapelle des Lumières.
Blason de Mousson
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Nancy
Intercommunalité Communauté de communes du bassin de Pont-à-Mousson
Maire
Mandat
Fabrice Cesar
2020-2026
Code postal 54700
Code commune 54390
Démographie
Gentilé Mussiniens, Mussiniennes [1]
Population
municipale
102 hab. (2018 en diminution de 15 % par rapport à 2013)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 54′ 21″ nord, 6° 04′ 48″ est
Altitude Min. 204 m
Max. 380 m
Superficie 5,73 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Nancy
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Pont-à-Mousson
Législatives Sixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Mousson
Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle
Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Mousson
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mousson
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mousson

Mousson est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Mousson est une butte isolée qui témoigne de l'histoire géologique de la vallée de la Moselle, appelée en géomorphologie « cuesta » et cuestas de Lorraine et qui domine la partie orientale de la ville de Pont-à-Mousson.

Communes limitrophes de Mousson
Lesménils
Pont-à-Mousson Mousson
Atton

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Mousson est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Nancy, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 353 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[5],[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

La seigneurie de Mousson appartint dès le Xe siècle aux comtes de Bar qui en font une place forte, la butte dominant le territoire, dès la fin du premier millénaire, donc bien avant la construction de Pont-à-Mousson au XIIIe siècle.

Le château était situé sur position stratégique évidente, puisqu'il contrôlait un des rares ponts construits sur la Moselle entre Nancy et Metz. Une ville se développa autour de ce pont, et fut nommée Pont-à-Mousson.

En , l'armée impériale d'Ottavio Piccolomini fait le siège de Mousson, puis est contrainte à lever le siège.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[7] :

  • total des produits de fonctionnement : 407 000 , soit 3 227  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 302 000 , soit 2 396  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 635 000 , soit 5 043  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 612 000 , soit 4 856  par habitant.
  • endettement : 140 000 , soit 1 111  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 11,69 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 12,55 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 27,05 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
3 juillet 2020 En cours Fabrice César [8]    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[10].

En 2018, la commune comptait 102 habitants[Note 3], en diminution de 15 % par rapport à 2013 (Meurthe-et-Moselle : +0,34 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
200202264228223217209208220
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
190191169167178187165170148
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
1641599389978129106164
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2018
173136162144143127121106102
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

  • Vestiges de voie romaine Lyon à Trèves.
  • Existence d'un castrum romain, "Mussum", sur la butte qui dominait la vallée de la Moselle
  • Ruines d'enceinte et du château classées au titre des monuments historiques par arrêté du [13] : pans de murs du donjon "la Grosse Tour". Fut rasé en 948 par le duc de Lorraine, reconstruit et agrandi par les comtes de Bar aux 12e/13e ; assiégé en 1476 par Charles le Téméraire ; démantelé en 1635 sur l'ordre de Richelieu ; rasé en 1944 par un bombardement et des bulldozers.
  • Diverses fortifications souterraines de 1914.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église de l'Assomption[14], reconstruite après 1944, remplace l'église d'origine romane, avec fonts baptismaux 12e.
  • Chapelle de Lumière en fer et verre, sur le site de l'ancienne chapelle castrale rasée en 1944[15],[16].
  • Ruines de l'ancienne église fortifiée 13e des templiers[17].
  • Ruines de la chapelle castrale[18].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Vie associative[modifier | modifier le code]

Les associations à Mousson sont très présentes : L'Association de Jeunes de Mousson, Les Amis du Vieux Mousson et Vie à Mousson.

L'Association des Jeunes de Mousson[modifier | modifier le code]

Cette association a pour but de rassembler les mussiniens autour d'activités culturelles et conviviale, telles que des sorties au cinéma, dans des parcs d'attractions, etc. Cette association organise aussi de nombreux évènements tels que des brocantes ou des ventes de jouets.

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Mousson
Blason de Mousson Blason
D'argent à la croix d'azur semée de croisettes recroisetées au pied fiché d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Le blason est « d’argent, à une croix d’azur semée de croix recroissetées au pied fiché d’or ». L'azur semé de croix recroissetées au pied fiché d’or vient des armes des comtes de Bar et de Mousson[19].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.habitants.fr/meurthe-et-moselle-54
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 30 mars 2021).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 30 mars 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 30 mars 2021).
  5. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 30 mars 2021).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 30 mars 2021).
  7. « Les comptes de la commune »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  8. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le 10 septembre 2020).
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  13. « Château de Mousson (ruines) », notice no PA00106097, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  14. Église
  15. Chapelle de Lumière
  16. Chapelle sur la butte de Mousson à Mousson
  17. Ruines du "Temple"
  18. Ruine de la chapelle castrale
  19. http://www.mousson.com/index.php?page=les-armes-de-mousson