Moussa Maaskri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Nacer Maskri.
Moussa Maaskri
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Moussa Maaskri
Naissance (54 ans)
Chelghoum Laïd, Algérie
Nationalité Drapeau de la France Française
Drapeau de l'Algérie Algérienne
Profession Acteur
Scénariste
Films notables Bye-Bye
Malavita
La French
Séries notables

Sur le fil
Les Déguns

Les Segpa

Moussa Maaskri est un acteur et scénariste français d'origine algérienne. né le à Chelghoum Laïd.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1967, avec sa mère, ses frères et sœurs, il rejoint son père venu travailler en France. Il grandit à Marseille, dans le quartier populaire des "Flamants". Doué pour le football, il se tourne finalement vers une carrière d'acteur [1]. Il prend des cours de comédie et commence à jouer sur scène, notamment au Théâtre La Criée, dans des mises en scène de Marcel Maréchal. Ses débuts devant la caméra sont discrets : un rôle dans Mohamed Bertrand-Duval d'Alex Métayer en 1991, un téléfilm de Dominique Baron et un épisode de la série Navarro auprès de Roger Hanin, en 1993.

Il commence à se faire remarquer avec son rôle de dealer dans Bye-Bye de Karim Dridi [2]. En 1999, dans Mondialito de Nicolas Wadimoff, il interprète Georges, un pompiste qui accompagne une jeune fugueur pour assister à un match de la Coupe du monde de football à Marseille. Ils se lient d'amitié pendant leur voyage où ils font d’étonnantes rencontres. Ce film, qu’il a écrit avec le réalisateur, lui vaut le Prix du meilleur acteur, au Festival international du film de Tokyo.

C’est un habitué des rôles difficiles, de durs ou de mauvais garçons comme dans La Taule d'Alain Robak, Truands de Frédéric Schoendoerffer, Banlieue 13 : Ultimatum de Patrick Alessandrin, L'Immortel de Richard Berry ou La French de Cédric Jimenez. Parlant aussi Arabe, Espagnol, Anglais et Italien, il apparaît dans des coproductions internationales comme Deux frères de Jean-Jacques Annaud, Bruc. La légende de Daniel Benmayor, Intersections de David Marconi et Malavita de Luc Besson.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

série télévisée[modifier | modifier le code]

Clips Vidéo[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Moussa Maaskri, tendre voyou - JeuneAfrique.com », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne)
  2. Institut National de l’Audiovisuel – Ina.fr, « Moussa Maaskri à propos de son rôle dans "Bye Bye" », sur Ina.fr, (consulté le 6 mai 2017)
  3. Florent Le Saux, « L'acteur marseillais Moussa Maaskri sera policier dans Taxi 5 dont le tournage démarre cet été », sur France Bleu, (consulté le 24 mai 2017).