Mounir Troudi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mounir Troudi
Image dans Infobox.
Mounir Troudi, en février 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Genre artistique

Mounir Troudi (arabe : منير الطرودي), né en 1968[1], est un chanteur de jazz tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de musique arabe en 1998, sa révélation au grand public a lieu grâce à Fadhel Jaziri et son spectacle Hadhra en 1994[2]. En 2000, il forme le groupe Nagouz aux influences, soufies, jazz et bédouines[2]. Il participe également à plusieurs albums du trompettiste Erik Truffaz et se produit au Tabarka Jazz Festival en 2000, au Festival international de jazz de Montréal en 2005 et Jazz à Vienne[2].

Il sort trois albums, Mantis (2002), Saloua (2005) et Tawassol (2010)[2].

En 2019, il participe au Transcontinental Shajara créé par Yann-Gaël Poncet.

Albums[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mounir Troudi »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur tunivisions.net,
  2. a b c et d Sayda Ben Zineb, « À la croisée des influences soufies, jazz et bédouines »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur letemps.com.tn,

Liens externes[modifier | modifier le code]