Moulins-le-Carbonnel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moulins.

Moulins-le-Carbonnel
Moulins-le-Carbonnel
L'église Saint-Symphorien.
Blason de Moulins-le-Carbonnel
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Mamers
Canton Sillé-le-Guillaume
Intercommunalité communauté de communes Haute Sarthe Alpes Mancelles
Maire
Mandat
Stéphanie Bouquet
2017-2020
Code postal 72130
Code commune 72212
Démographie
Gentilé Moulinois
Population
municipale
706 hab. (2015 en diminution de 3,29 % par rapport à 2010)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 22′ 24″ nord, 0° 01′ 23″ ouest
Altitude Min. 118 m
Max. 223 m
Superficie 16,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Moulins-le-Carbonnel

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Moulins-le-Carbonnel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moulins-le-Carbonnel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moulins-le-Carbonnel

Moulins-le-Carbonnel est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 706 habitants[Note 1] (les Moulinois).

Géographie[modifier | modifier le code]

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

La Pouplinière, la Bougonnière, les Trottinières, le Mesnil, la Métairie, le Patis Halbron, la Pigorerie, la Rivière, la Bretonnière, l'Aulnay, le Ruau, la Boulardière, les Gaultiers, le Moulin du Désert, la Ratière, la Cousinière, le Patisseau, la Guéroisière, les Champs Roux, le Clos Moulé, la Douettée, Senou, Champ Poirier, Hautes-Roches, l'Ecotais, le Pont, le Minerai, la Barberie, l'Ouche, le Clos de l'Ouche, les Rogers, la Croix des Rogers, le Bois des Rogers, Bel Air, le Grand Pré, les Nouettes, la Louverie, la Gesnaie, la Frelonnière, la Gironnière, la Girardière, la Giraudière, la Cussonnière, le Rocher, le Domaine, les Croix, la Tonnelière, la Huttière, la Monnerie, les Petits Parcs, la Mérancière, la Michardière, le Bois Poulard, la Brasserie, la Bigrie, la Brousse, la Vanrie, Gagné, le Tertre, la Vallée du Tertre, le Pin, la Jossière, la Rousselière, l'Ancellière, le Godey, la Godfresne, les Cordeliers, la Cordonnière, Grandchamp, la Poterie, le Bois de Moulins, la Planche, la Radonnière, la Racinière, la Beslière, la Chapelle Saint-Martin.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Moulins-le-Carbonnel
Saint-Céneri-le-Gérei (Orne) Mieuxcé (Orne) Héloup (Orne)
Moulins-le-Carbonnel Saint-Vincent-des-Prés
Saint-Léonard-des-Bois Assé-le-Boisne Gesnes-le-Gandelin

Histoire[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La première famille seigneuriale connue porte le nom de Moulins et est citée dès le XIe siècle. La famille Carbonnel lui a succédé assez rapidement. En 1096, Guillaume Carbonnel est seigneur de Moulins.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 janvier 2017 Jean-Marie Jouve[1] SE Dessinateur
janvier 2017[2] en cours Stéphanie Bouquet SE Formatrice en économie et gestion
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2015, la commune comptait 706 habitants[Note 2], en diminution de 3,29 % par rapport à 2010 (Sarthe : +0,87 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8559118949661 1021 1821 1251 1031 084
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1101 1151 1151 0711 058910933837777
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
714703709671659659612612570
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
563548549640681666722730715
2015 - - - - - - - -
706--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Symphorien.
  • Chapelle Saint-Martin. Elle date du XIIe ou XIIIe siècle. Elle est faite en granit, grès de roussard et de brique. Cette petite chapelle est perdue au milieu des champs. C'est une simple nef rectangulaire qui a une fenêtre d'époque romane à son chevet.

Événements[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Moulins-le-Carbonnel Blason Coupé de gueules et d'azur au trois besants d'argent chargés chacun d'une moucheture d'hermine [7].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :