Moulin de la Tour (Ivry-sur-Seine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Moulin de la Tour
Moulin de la Tour d'Ivry-sur-Seine.JPG
Moulin de la Tour à Ivry-sur-Seine
Présentation
Destination initiale
Moulin banal
Construction
XVIIe siècle
Propriétaire
Propriété de la commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg

Le moulin de la Tour est un moulin à vent situé sur la commune d'Ivry-sur-Seine, place du 8-mai-1945, à l'angle de la rue Paul-Bert, de la rue Barbès et de la rue Baudin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle.

L’origine du Moulin de la Tour n’est pas exactement connue, des pierres visibles à l’intérieur du bâtiment portent en inscription les dates de 1415 et 1680. C’est au cours de cette dernière année que Claude Bosc, conseiller du roi de France, acquiert le moulin, lequel est rattaché à la Seigneurie d’Ivry. « Le premier propriétaire connu remonte à 1674 mais la bâtisse pourrait dater du Moyen Âge »[2]. Au début du XVIIIe siècle, le Moulin de la Tour apparaît sur deux cartes : la carte des chasses royales en 1730 et celle de l’abbé de la Grive en 1740. Ce moulin banal est attaché à la seigneurie d’Ivry et de Saint-Frambourg[3]. En 1703, il appartenait à Henri-Camille, marquis de Beringhen[4].

Il est mentionné dans un acte d'adjudication en 1680, puis sur la carte des chasses royales de 1765, date à laquelle il est vendu à Charles Mortier, meunier[5].

Il a cessé d'alimenter en farine la commune au début du XIXe siècle, vers 1830[2].

Au cours du XIXe siècle, les progrès de l’industrie provoquent la diminution progressive de l’utilisation des moulins à vent. Celui d’Ivry est alors abandonné et se dégrade. La meunerie n’y est plus exercée, le bâtiment est occupé par des vanniers, puis sert de réserve de foin. Dans les années 1960, le moulin est même utilisé comme dépôt d’hydrocarbures et est menacé de destruction. Délabré, ayant perdu ses ailes, il était menacé de démolition[2].

En 1975, face à la menace d'un projet de construction immobilière, le moulin est sauvegardé par la municipalité et par une association[6]. Les travaux de restauration commencent dès 1976 par le déplacement du moulin de 35 mètres sur vérins hydrauliques, le [7]. Le chantier est colossal, le poids de la tour est en effet estimé à 315 tonnes! En 1981 a lieu la pose du toit et des ailes. Le chantier se clôt en 1991 avec la finalisation de l’installation du mécanisme de meunerie et du système permettant d’orienter la toiture en fonction du vent. La ville, après sa restauration, l'ouvrit aux visites le troisième samedi du mois[2], de 15 à 18 heures.

Il est aujourd'hui le seul moulin à vent du Val-de-Marne et est inscrit depuis 1979 à l'inventaire des monuments historiques[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Moulin à vent (ancien) », notice no PA00079881, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. a b c et d Jacques Timan, président de l'association des Amis du Moulin de la Tour et Elsa Mari, « Ivry : le moulin de la Tour était déplacé il y a quarante ans », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  3. Moulin de la tour d'Ivry, sur le site ratp.fr.
  4. Ivry - Vieux Moulin de la Tour 1703. Propriété de Henri Camille Marquis de Beringhen Seigneur d' Ivry-sur-Seine St-Frambourg et autres lieux
  5. Moulin de la tour d'Ivry-sur-Seine, sur le site topos.com.
  6. Ivry-sur-Seine, moulin de la tour sur le site cg94.fr.
  7. Ivy-sur-Seine, sur le site moulins-a-vent.net.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]