Moulin de Crémeur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Moulin de Crémeur
Moulin du Diable 2.JPG
Le moulin de Crémeur, dit moulin du Diable
Présentation
Type
Moulin tour petit pied
Construction
fin XVe siècle
Propriétaire
Propriété privée
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Pays de Guérande

(Voir situation sur carte : Pays de Guérande)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Le moulin de Crémeur, dit moulin du Diable, est un moulin à vent situé sur la commune de Guérande, dans le département français de la Loire-Atlantique, au lieu-dit de Crémeur, terme courant en toponymie bretonne, issu du breton krec'h signifiant « hauteur, promontoire »[1]. Il est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1901[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Moulin de type petit pied breton qui lui permet de mieux prendre le vent, il est équipé d'ailes à toiles ainsi que d'un guivre pour le mettre face au vent. Si le moulin a une fière allure, il ne possède plus de mécanisme.

Il daterait de la fin du XVe siècle et a dû s'arrêter fin XVIIIe siècle. Il est restauré dans les années 1980.

La légende[modifier | modifier le code]

Le moulin de Crémeur est connu principalement pour sa légende qui lui vaut le surnom de « moulin du Diable ». Cette légende raconte qu'Yves Kerbic voulait édifier un moulin mais qu'il était trop pauvre. Le Diable passant lui proposa un pacte : « Je te bâtirai ton moulin en une nuit si tu me donnes ton âme ». Yves y consentit et le Malin se mit à l'ouvrage toute la nuit. À l'angélus du matin, la dernière pierre manquait. Le meunier rusé s'empressa de poser dans une niche une statuette de la Vierge et fit un signe de croix. Plein de rage, Satan recula : « Tu m'as volé ! » hurla-t-il et disparut dans un tourbillon de feu[3].

Représentation[modifier | modifier le code]

Un des vitraux de la chapelle de Pen-Bron, sur la commune de La Turballe, représente le moulin de Crémeur[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l’architecture : MériméeVoir et modifier les données sur Wikidata

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hervé Abalain, Noms de lieux bretons, Éditions Jean-Paul Gisserot, , p. 34
  2. « Moulin de Crémeur », notice no PA00108625, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Le Croisic, guide circuits, édité par l'office de tourisme du Croisic
  4. Chapelle de Pen Bron, brochure éditée par l'office de tourisme de tourisme de La Turballe, le comité départemental de tourisme de la Loire-Atlantique et l'association de promotion de l'art et des artistes du Pouliguen, septembre 2015