Moulin Marcoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Moulin Marcoux
Moulin Marcoux de Pont-Rouge (Québec) 1.JPG

Moulin Marcoux à Pont-Rouge

Présentation
Maître maçon
Alphonse Marcotte
Construction
1870-1872
Statut patrimonial
Monument historique reconnu (1978)
Géographie
Pays
Province
Municipalité régionale de comté
Ville
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte du Canada
voir sur la carte du Canada
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Québec
voir sur la carte du Québec
Red pog.svg
Cette photo s'est mérité la 1e position du concours Wikipédia prend Québec
Moulin Marcoux à Pont-Rouge
Panneau d'interprétation du Moulin Marcoux à Pont-Rouge, placé près du stationnement

Le moulin Marcoux est un moulin à eau du Québec au Canada. Il est situé sur la rivière Jacques-Cartier à Pont-Rouge. Il a été en opération jusqu'à sa faillite survenue en 1910[1].

Identification[modifier | modifier le code]

  • Nom du bâtiment : Moulin à eau Marcoux
  • Adresse civique : 1, boulevard Notre-Dame
  • Municipalité : Pont-Rouge
  • Propriété :

Construction[modifier | modifier le code]

  • Date de construction : 1870
  • Nom du constructeur : Alphonse Marcotte, entrepreneur de Cap-Santé
  • Nom du propriétaire initial : Hypolite Dubord, constructeur de navires à Neuville et membre du Parlement de Québec

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • Évolution du bâtiment :
    • Dans les années 1970, le moulin était menacé de démolition pour faire place à un stationnement[1].
  • Autres occupants ou propriétaires marquants :
    • 1872 : vente à l'encan
    • trois propriétaires se succèdent
    • 1885 : Joseph-David Marcoux
    • 1899 : décès de Marcoux
    • 1912 : compagnie Birds and Son
    • 1926 : Donnacona Paper, devenue la Société Domtar
    • 1974 : Corporation du vieux moulin Marcoux, fondée en 1973
  • Transformations majeures :
    • 1918 : devient une salle de spectacle et de cinéma
    • ... : sert d'entrepôt et d'atelier de menuiserie
    • 1974-1980 : restauration du bâtiment[1]

Architecture[modifier | modifier le code]

  • murs en pierre calcaire extraite des bords de la rivière

Protection patrimoniale[modifier | modifier le code]

Reconnu monument historique en 1978

Mise en valeur[modifier | modifier le code]

  • Constat de mise en valeur :
  • Site d'origine : Oui
  • Constat sommaire d'intégrité :
  • Responsable :

Notes de référence[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Panneau d'interprétation près du moulin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • ADAM, Francine. Les moulins à eau du Québec, Du temps des seigneurs au temps d’aujourd’hui, Montréal, Éditions de l’Homme, 2009, 191 pages (ISBN 978-2-7619-2610-2)
  • ADAM-VILLENEUVE, Francine. Les moulins à eau de la vallée du Saint-Laurent, Montréal, Éditions de l’Homme, 1978, 478 pages (ISBN 0-7759-0593-3)
  • Commission des biens culturels, Les chemins de la mémoire, Les Publications du Québec, Québec, 1990, tome I, p. 303.

Note[modifier | modifier le code]

Le plan de cet article a été tiré du Grand répertoire du patrimoine bâti de Montréal et de l'Inventaire des lieux de mémoire de la Nouvelle-France.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :