Moukan Toulebaev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Moukan ToulebaevМукан Тулебаев
Description de cette image, également commentée ci-après
Timbre à l'effigie de Moukan Toulebaev (2013).

Naissance
Karashigan, Oblast de Semiretchie Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Décès (à 47 ans)
Almaty, République socialiste soviétique kazakhe
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Activité principale Compositeur
Style Musique contemporaine
Formation Conservatoire Tchaïkovski de Moscou
Maîtres Reinhold Glière, Nikolaï Miaskovski, Vladimir Fere (en)

Moukan Toulebaev (kazakh : Мұқан Төлебаев ; russe : Мукан Тулебаевич Тулебаев), né le à Karashigan, un lieu-dit de l'Oblast de Semiretchie et mort le à Almaty, est un compositeur kazakh. Il est notamment auteur de l'opéra Birjan et Sara, pour lequel il obtint le prix Staline en 1949.

Biographie[modifier | modifier le code]

Moukan Toulebaev est initié à la musique par son oncle, akyn et dombriste Apyrbaï Auelbaïev. Élève de l'école pédagogique de Qapal dans le District d'Aksou de 1929 à 1933, il gagne ensuite le concours de jeunes talents amateurs et sera envoyé poursuivre sa formation à Almaty, puis à Moscou. En 1938-1941, il étudie dans la section d'opéra kazakhe du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, d'abord chez Boris Schechter puis chez Reinhold Glière. Lors de la Seconde guerre mondiale il est mobilisé, mais reformé pour des raisons de santé en automne 1941. Il étudie la composition chez Yevgeny Brusilovsky (en) en 1941-1946, puis au conservatoire de Moscou sous la direction de Nikolaï Miaskovski et Vladimir Fere (en), dont il sera diplômé en 1951. Parallèlement, il s'illustre comme chef d'orchestre de musique folklorique d'Almaty (1942-1944). Avec Yevgeny Brusilovsky et Latif Khamidi il écrit l'hymne de la République socialiste soviétique kazakhe (1945-1992) et l'hymne national du Kazakhstan (1992-2006)[1]. Il devient professeur au Conservatoire national kazakh en 1953.

Membre de l'union des compositeurs de la République socialiste soviétique kazakhe, il en devient le président en 1950-1960. Il est également membre dirigeant de l'union des compositeurs soviétiques.

Il est élu député du 4e-5e Conseil suprême de la RSS kazakhe (1955-1962).

Mort au printemps 1960, Moukan Toulebaev est enterré au cimetière central d'Almaty.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

Musiques de film[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L’hymne national de la République du Kazakhstan », sur asie-centrale.com (consulté le 18 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]