Mouhcine Iajour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un footballeur image illustrant marocain
Cet article est une ébauche concernant un footballeur marocain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mouhcine Iajour
Mohcine Iajour.jpg
Mouhcine iajour
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Qatar Al-Khor Sports Club
Numéro 9
Biographie
Nom Mouhcine iajour
Nationalité Drapeau : Maroc Marocain
Nat. sportive Marocain
Naissance (31 ans)
Lieu Casablanca
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Attaquant
Pied fort Droitier
Parcours junior
Saisons Club
- Drapeau : Maroc Raja de Casablanca
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2003-2007 Drapeau : Maroc Raja de Casablanca - (-)
2007-2008 Drapeau de la Suisse FC Chiasso 19 (7)
2008-2010 Drapeau de la Belgique Sporting de Charleroi 26 (4)
2010-2012 Drapeau : Maroc Wydad de Casablanca 64 (20)
2012-2014 Drapeau : Maroc Raja de Casablanca 71 (26)
2014-2015 Drapeau : Maroc Moghreb Athlétic de Tétouan 26 (18)
2015-2016 Drapeau : Qatar Qatar SC 16 (8)
2016 Drapeau : Qatar Al Ahli SC 13 (10)
2016- Drapeau : Qatar Al-Khor Sports Club 3 (1)
2003- Totale 221 (94)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2003-2004 Drapeau : Maroc Maroc -20 ans 17 (9)
2004- Drapeau : Maroc Maroc 11 (4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Mouhcine Iajour, né le à Casablanca, est un footballeur international marocain qui évolue actuellement à Al-Khor Sports Club.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2005, il atteint les demi-finales de la Coupe du monde junior 2005 avec le Maroc aux Pays-Bas.

La même année, il termine meilleur buteur de la Coupe d'Afrique des nations junior au Bénin. Après la CAN, Iajour était sollicité par des clubs européens. Il était notamment approché par le RC Strasbourg.Mouhcine Iajour reçoit une sélection en équipe du Maroc lors de l'année 2004 et en reçoit une autre avec l’entraîneur Rachid Taoussi en 2012.

Après une bonne première saison en Europe en deuxième division suisse avec le FC Chiasso, Mouhssine Iajour arrive en Wallonie chez le RSC Charleroi ou il reste deux années. À Charleroi.

En 2010, Mouhcine Iajour retourne au Maroc. Il rejoint le Wydad de Casablanca, champion en titre, pour deux ans[1]. En décembre de la même année, il inscrit les deux buts de la victoire (2-1) wydadie lors du 109ederby de Casablanca[2]. Une victoire qui permet à son club d'occuper le deuxième place, avec dix-huit point, derrière l'Olympique de Khouribga[2].

Une blessure à la cheville, contracté lors d'un match de mini foot marocain blessé par Badr Kenzaoui capitaine d'une équipe de jeunes prodiges à Mohammedia, le prive de disputer la finale retour de la Ligue des champions de la CAF de 2011, après avoir, déjà, raté l'aller[3].

En mai 2012, rentré en jeu à la 80e minute de jeu, Iajour délivre, devant 80 000 spectateurs, le Wydad, lors du 112e derby, en inscrivant le but de la victoire (1-0) lors des arrêts de jeu[4].

Alors qu'il est pourtant proche de signer au Hassania d'Agadir, avec lequel il s'entraîne à la suite de son départ du WAC[5], Iajour paraphe, en juin 2012, un contrat de deux ans avec son club formateur, le Raja[6].

Équipe Nationale Junior[modifier | modifier le code]

Coupe d'Afrique Junior 2005[modifier | modifier le code]

En décembre 2004, Iajour, âgé de 19 ans, est convoqué par le coach Fathi Jamal pour participer à la Coupe d'Afrique des nations junior 2005 (CAN U-20) au Bénin. Le jeune joueur ne rate pas l'occasion et s'impose comme l'un des piliers de l'équipe national junior dès le 1er match, le 16 janvier 2005, contre le Lesotho (Victoire, 2-0) avec une passe décisive qui permet à son coéquipier, Rachid Tiberkanine, d'ouvrir le score.

Le 19 janvier 2005, Iajour marque son premier but dans la compétition contre l'Égypte (Match Nul, 2-2).

4 jours plus tard, le 23 janvier 2005, Iajour revisite le filet en marquant le seul but de la rencontre, face à l'Angola (Victoire, 1-0), ce qui qualifie le Maroc en demi-finales en tant que 2e du groupe B derrière l'Égypte.

Le 26 janvier 2005, Iajour frappe fort en marquant 2 buts contre le Nigéria dans une demi-finale serrée et agressive. Mais malgré ses efforts, le Nigéria finit par remporter le match après une séance de tirs au but (5-3). Les deux équipes étaient à égalité 1 à 1 à la fin du temps réglementaire et 2 à 2 après prolongation. Le match crée une polémique au Maroc en raison du fait que l'arbitre Togolais Kokou Djaoupe, qui a dirigé le match, a sorti injustement cinq cartons jaunes contre les juniors marocains, leur a refusé un but tout fait et a expulsé sans aucune raison l'entraîneur national Fathi Jamal[7].

Le 29 janvier 2005, le Maroc s'incline à nouveau au tirs au but contre le Bénin (5-3) en match de classement, après avoir fini 1-1 dans le temps réglementaire. Néanmoins, Iajour réussi à marquer son 5e but dans la compétition ce qui lui vaut le Soulier d'Or du meilleur buteur de la 14e Coupe d'Afrique des nations de football (CAN-2005) juniors, avec 5 buts en 5 matches[8].

Coupe du Monde Junior 2005[modifier | modifier le code]

En mai 2005, Mouhcine Iajour est parmi les 23 sélectionnés par Fathi Jamal pour disputer la Coupe du Monde Junior 2005, organisée par les Pays-Bas du 10 juin au [9]. Les Lionceaux de l'Atlas oppose, en phase de poule, l'Honduras, le Chili, et l'Espagne[10].

Iajour ne marque pas dans le 1er match contre l'Espagne (Défaite, 3-1)[11], mais il compense lors du 2e match en marquant 2 buts contre l'Honduras et mène son équipe à s'imposer 5 à 0[12].

Le 17 juin 2005, les marocains, qui n'ont besoin que d'un point pour assurer la deuxième place du groupe, s'imposent face au chiliens 1 à 0 par un but signé Tarik Bendamou, ce qui qualifie le Maroc pour les huitièmes de finale, en tant que deuxième du groupe C avec 6 points. Iajour forme avec Nabil El Zhar un duo offensif qui dérange les défenseurs chiliens en déstabilisant leur plan défensif. [13]

En huitièmes de finale, le 21 juin 2005, Iajour et ses coéquipiers affrontent des Japonais complètement métamorphosés par rapport aux prestations fournies lors du premier tour, ils évoluent plus offensivement tout en restant fidèles et respectueux de leur traditionnelle discipline et en déployant le marquage strict sur Iajour, qui reste isolé. Le Japon impose un rythme haut et met les marocains sous pression. Mais cela n'arrête pas Iajour qui surprend les bleus japonais une minute avant la fin du temps réglementaire et marque un fort joli but, son troisième dans la compétition, synonyme de passage aux quarts de finale[14].

Le 24 juin 2005, le Maroc, en pleine forme affronte les jeunes italiens du Squadra Azzurra au Quarts de finale[15]. Iajour, qui répond présent tout au long de la compétition, commence le match comme ailier gauche. Avec ses dribbles, Iajour élimine 2 défenseurs italiens au côté gauche et centre vers El Zhar qui trompe le gardien et ouvre le score à la 26e minute de jeu. Iajour, encore une fois, fait une excellente prestation et le Maroc bat les italiens au tirs au but (4-2), après une égalité 2 à 2 à la fin de temps réglementaire du match. Iajour et ses coéquipier en demi-finales de la coupe du monde junior pour la première fois dans l'histoire de l'équipe[16].

4 jours plus tard, face au Nigeria (défaite, 3-0), Iajour tente de prendre sa revanche contre les Flying Eagles, qui ont éliminé les Lionceaux de l'Atlas lors de la Coupe d'Afrique 5 mois plus tôt, mais en vain. Les nigériens imposent leur rythme, dominent depuis le début de la rencontre et s'impose 3 à 0 face à une équipe marocaine méconnaissable et un Iajour isolé et frustré[17]. Quelques minutes avant la fin du match, Iajour reçoit un carton rouge[18], ce qui lui empêche de jouer le match du classement contre le Brésil (Défaite, 2-1), le 2 juillet 2005[19].

Malgré l'élimination en demi-finales, les Lionceaux de l'Atlas terminent la Coupe du Monde Junior 2005 en quatrième place, et Iajour se distingue comme meilleur buteur de son équipe avec 3 buts en 557 minutes jouées[20].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Générales[modifier | modifier le code]

Statistiques de Mouhcine Iajour au 24 septembre 2016[21]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Maroc Maroc Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2004-2005 Drapeau du Maroc Raja Casablanca Botola - - - - - - - - - - - - CL 8 2 - 12 8 1 20 10 1
2005-2006 Drapeau du Maroc Raja Casablanca Botola - 3 - - - - - - - - - - CL 4 1 - 1 0 - 5 4 0
2006-2007 Drapeau du Maroc Raja Casablanca Botola - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
Sous-total - - - - - - - - - - - - - 12 3 - 13 8 1 25 11 1
2007-2008 Drapeau de la Suisse FC Chiasso CL D2 19 7 - - - - - - - - - - - - - - - - - 19 7 0
Sous-total 19 7 - - - - - - - - - - - - - - - - - 19 7 0
2008-2009 Drapeau de la Belgique RSC Charleroi JPL 13 4 - - - - - - - - - - - - - - - - - 13 4 0
2009-2010 Drapeau de la Belgique RSC Charleroi JPL 13 0 - - - - - - - - - - - - - - - - - 13 0 0
Sous-total 26 4 - - - - - - - - - - - - - - - - - 26 4 0
2010-2011 Drapeau du Maroc Wydad Casablanca Botola 26 8 - 1 0 - - - - - - - CL 8 5 - - - - 35 13 0
2011-2012 Drapeau du Maroc Wydad Casablanca Botola 19 5 - 1 0 - - - - - - - CAF 4 2 - - - - 24 7 0
Sous-total 45 13 - 2 0 - - - - - - - - 12 7 - - - - 59 20 0
2012-2013 Drapeau du Maroc Raja Casablanca Botola 25 9 3 5 1 0 - - - - - - UAFA 5 2 1 2 1 - 37 13 4
2013-2014 Drapeau du Maroc Raja Casablanca Botola 28 8 1 5 1 1 - - - - - - CL+FIFA 4+4 5+2 0+0 3 2 0 44 18 2
Sous-total 53 17 4 10 2 1 - - - - - - - 13 9 1 5 3 - 81 31 6
2014-2015 Drapeau du Maroc MAT Tétouan Botola 25 12 - 2 0 - - - - - - - CL 7 6 - 4 4 - 38 22 0
Sous-total 25 12 - 2 0 - - - - - - - - 7 6 0 4 4 - 38 22 0
2015-Feb.2016 Drapeau du Qatar Qatar SC QSL 16 8 - - - - - - - - - - - - - - - - - 16 8 0
Sous-total 16 8 - - - - - - - - - - - - - - - - - 16 8 0
Feb-Jul.2016 Drapeau du Qatar Al Ahli SC QSL 10 8 - 2 2 - - - - - - - - - - - - - - 12 10 0
Sous-total 10 8 - 2 2 - - - - - - - - - - - - - - 12 10 0
2016-2017 Drapeau du Qatar Al-Khor QSL 3 1 - - - - - - - - - - - - - - - - - 3 1 0
Sous-total 3 1 - - - - - - - - - - - - - - - - - 3 1 0

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : Maroc Équipe du Maroc U-20

Drapeau : Maroc Raja Club Athletic

Drapeau : Maroc Wydad Athletic Club

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « WAC : Mouhcine Iajour a signé », sur www.infomediaire.ma (consulté le 8 janvier 2013)
  2. a et b « Maroc : Iajour enfonce le Raja : Afrique Foot : le foot africain sur Afriquefoot.fr ! », sur www.afriquefoot.fr (consulté le 8 janvier 2013)
  3. « Nouveau coup dur pour le WAC : Iajour absent à Radès », sur www.infosfoot.org (consulté le 8 janvier 2013)
  4. « Mountakhab.net - Iajour délivre le WAC », sur mountakhab.net (consulté le 8 janvier 2013)
  5. « Mouhcine Iajour de retour au Raja de Casablanca », sur www.marocfootball.info (consulté le 8 janvier 2013)
  6. « Mouhssine IAJOUR signe chez les verts », sur www.rajacasablanca.com (consulté le 8 janvier 2013)
  7. « CAN Juniors 2005 : Le Maroc dénonce l’arbitrage », sur www.yabiladi.com (consulté le 19 octobre 2016)
  8. « CAN juniors 2005 (Bénin) », sur www1.rfi.fr (consulté le 19 octobre 2016)
  9. « MAROC », sur http://fr.fifa.com (consulté le 19 octobre 2016)
  10. « COUPE DU MONDE 2005 JUNIOR », sur http://www.yabiladi.com (consulté le 19 octobre 2016)
  11. « Espagne - Maroc », sur http://fr.fifa.com (consulté le 19 octobre 2016)
  12. « Maroc - Honduras », sur http://fr.fifa.com (consulté le 19 octobre 2016)
  13. « Mondial-2005 juniors : Maroc-Chili : 1-0, les Lionceaux accèdent aux huitièmes de finale », sur http://www.infosdumaroc.com (consulté le 19 octobre 2016)
  14. « Le Maroc réussit le K.O. face au Japon,Mondial juniors », sur http://www.infosdumaroc.com (consulté le 19 octobre 2016)
  15. « Maroc - Italie », sur http://fr.fifa.com (consulté le 19 octobre 2016)
  16. « Exploit historique : Le Maroc en demi-finales du Mondial Juniors », sur http://www.infosdumaroc.com (consulté le 19 octobre 2016)
  17. « Maroc - Nigeria », sur http://fr.fifa.com (consulté le 19 octobre 2016)
  18. « Fin de l’aventure pour les Lionceaux », sur http://www.aujourdhui.ma (consulté le 19 octobre 2016)
  19. « Coupe du monde junior de football : le Nigeria rate le titre et le Maroc la troisième place », sur http://www.afrik-foot.com (consulté le 19 octobre 2016)
  20. « Joueurs - Plus grand nombre de buts », sur http://fr.fifa.com (consulté le 19 octobre 2016)
  21. « Mouhcine Iajour », sur www.footballdatabase.eu (consulté le 19 octobre 2016)