Mouette argentée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chroicocephalus novaehollandiae

Chroicocephalus novaehollandiae
Description de cette image, également commentée ci-après
Mouette argentée
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Charadriiformes
Famille Laridae
Genre Chroicocephalus

Nom binominal

Chroicocephalus novaehollandiae
(Stephens, 1826)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

La Mouette argentée (Chroicocephalus novaehollandiae), dite aussi Mouette australienne est une espèce d'oiseaux de la famille des laridés très répandue en Australie et en Nouvelle-Zélande. On la retrouve aussi en Nouvelle-Calédonie et en Tasmanie.

Comme c'est le cas avec de nombreux goélands, elle a autrefois été placée dans le genre Larus mais est maintenant placée dans le genre Chroicocephalus.

La mouette argentée ne doit pas être confondue avec le Goéland argenté (Larus argentatus), qui est appelé « mouette argentée » dans de nombreuses autres langues (en allemand « Silbermöwe », en néerlandais « Zilvermeeuw ») mais qui est beaucoup plus grand.

La mouette argentée a une voix forte constituée d'une variété d'appels. L'appel le plus commun est un « kwee-aarr » sévère.

Description[modifier | modifier le code]

Plumes de Mouette argentée.
En vol.

La tête, le corps et la queue sont blancs. Les ailes sont gris clair avec du blanc et des pointes noires. L'adulte mesure de 40 à 45 cm de longueur. L'envergure moyenne est de 94 cm. Les juvéniles ont des motifs bruns sur leurs ailes, et un bec noir. Les adultes ont un bec rouge vif.

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

La mouette argentée se trouve dans tous les États de l'Australie. C'est une espèce commune, qui s'est bien adaptée aux environnements urbains et qui prospère autour des centres commerciaux et des dépotoirs. C'est cette adaptation aux milieux urbanisés qui pose le problème d'une potentielle transmission à l'homme de bactéries ultra-résistantes aux antibiotiques : environ 20 % des mouettes argentées australiennes seraient en effet infectées par des bactéries ultrarésistantes comme le E-coli, selon une étude publiée dans le Journal of Antimicrobial Chemotherapy[1]. Les chercheurs avancent que les oiseaux ont été infectés en entrant en contact avec des excréments humains, vraisemblablement par le biais des eaux d'égout ou de couches pour bébés abandonnées dans les décharges[2].

Les mouettes argentées ont été vues deux fois aux États-Unis : un oiseau a été vu en à l'embouchure de la rivière Genesee vers le lac Ontario et un autre a été photographié dans le comté de Salem dans le New Jersey en automne 1996. Les deux sont soupçonnés de nos jours d'avoir échappé à la captivité.

Comportement[modifier | modifier le code]

Alimentation[modifier | modifier le code]

La mouette argentée se nourrit de vers, poissons, insectes et crustacés. Elle mange aussi les petits des tortues de mer. C'est aussi un charognard.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La reproduction a lieu à partir d'août jusqu’en décembre. Le nid est situé au sol et se compose d'algues, de racines et de tiges de plantes. Les nids peuvent être trouvés dans des arbustes bas, des rochers et des jetées. La mouette pond généralement de un à trois œufs.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 5.2, 2015) du Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des deux sous-espèces suivantes :

  • Chroicocephalus novaehollandiae forsteri (Mathews) 1912 ;
  • Chroicocephalus novaehollandiae novaehollandiae (Stephens 1826).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :