Côte de Hesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mouckenberg)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Côte de Hesse
Illustration sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 328 m
Coordonnées 48° 42′ 20″ nord, 7° 02′ 45″ est
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Géologie
Roches Calcaires
Type Colline

Géolocalisation sur la carte : Moselle

(Voir situation sur carte : Moselle)
Côte de Hesse

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Côte de Hesse

La côte de Hesse – aussi appelé Mouckenberg (Mückenberg en allemand) – est une colline calcaire qui culmine à 328 mètres au sud de la ville de Sarrebourg dans le Grand Est, reconnaissable de loin à l'antenne-relais installée à proximité de son sommet. Le site abrite une zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF). Paradoxalement, la colline accueille également un site d'enfouissement de déchets fermé depuis 2016.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Se situant sur la frontière linguistique mosellane, la colline est appelée côte de Hesse par la population francophone en référence au village qui est construit sur son flanc sud alors que les habitants de la partie germanophone la dénomment Mouckenberg.

Aucune étude n'a à ce jour été faite sur l'étymologie du nom Mouckenberg. A priori, moucken- renverrait à la mouche en dialecte local et le suffixe -berg fait référence à un relief, une colline ou une montagne.

Le nom allemand de ce relief est Mückenberg, dans lequel mücken- signifie « moustique ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation, topographie[modifier | modifier le code]

La côte de Hesse culmine à une altitude de 328 mètres au sud de la ville de Sarrebourg dans le département de la Moselle. Elle forme avec le Grand Rebberg (315 m), le Petit Rebberg (300 m) et le Marxberg (285 m) un ensemble collinaire qui délimite le versant est de la vallée de la Sarre dans l'agglomération sarrebourgeoise.

Géologie[modifier | modifier le code]

D'un point de vue géologique, le sommet de la colline est constitué de couches à cératites alors que sa base se compose de calcaire à entroques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vestiges gallo-romains[modifier | modifier le code]

Cinq villas gallo-romaines ont été trouvées aux XIXe et XXe siècles autour de la côte de Hesse[1] :

  • une au lieu-dit « Masure de Tiénon » à environ 1 km au nord-ouest du clocher de l'église de Hesse ;
  • une au lieu-dit « Marjac » à environ 1,6 km au nord-nord-est du clocher de l'église de Hesse ;
  • trois villas autour de l'actuelle ferme du Mouckenhoff.

La ferme du Mouckenhoff[modifier | modifier le code]

Le Mouckenhoff est une ferme isolée qui se situe sur le flanc nord-est de la côte de Hesse sur la commune de Buhl-Lorraine. Son existence est attestée depuis 1661[2], bien que la présence de villas gallo-romaines sur le site laisse penser à une occupation plus ancienne. Entre la fin du XVIIIe et le début du XXe siècle, le Mouckenhoff était exploité par des familles anabaptistes comme un bon nombre de fermes et moulins isolés des environs.

Activités[modifier | modifier le code]

Protection environnementale[modifier | modifier le code]

L'extrémité nord-ouest de la côte de Hesse abrite depuis 2012 une zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique de 12,5 ha au lieu-dit « Haut-des-Pigeons » en tant que fourré médio-européen sur sol fertile. Seize espèces déterminantes y ont été observées entre 2000 et 2011[3] :

Nom vernaculaire de l'espèce Nom scientifique de l'espèce Groupe
Crapaud sonneur à ventre jaune Bombina variegata Amphibiens
Hespérie du brome Carterocephalus palaemon Lépidoptères
Azuré bleu céleste ou Bel Argus Polyommatus bellargus
Azuré bleu céleste ou Bel Argus Lysandra bellargus
Azuré de l'ajonc ou Petit argus Plebejus argus
Cigogne blanche Ciconia ciconia Oiseaux
Caille des blés Coturnix coturnix
Pie-grièche écorcheur Lanius collurio
Milan noir Milvus migrans
Rougequeue à front blanc Phoenicurus phoenicurus
Coronelle lisse Coronella austriaca Reptiles
Lézard des souches Lacerta agilis
Orchis grenouille Coeloglossum viride Phanérogames
Orchis grenouille Dactylorhiza viridis
Orchis brûlé Neotinea ustulata
Mante religieuse Mantis religiosa Autres insectes

À l'automne 2018, quatre hectares de pelouses calcaires de la ZNIEFF ont subi l'intervention d'une broyeuse mécanique engendrant des dégâts considérables sur son écosystème[4].

Enfouissement de déchets[modifier | modifier le code]

La côte de Hesse accueillait un site d'enfouissement des déchets sur son flanc ouest. Celui-ci a été fermé en 2016.

Économie[modifier | modifier le code]

En 2018, la ville de Sarrebourg procède à l'extension de sa zone d'activité commerciale des Terrasses de la Sarre au sud de la RN 4 par le lotissement « Porte des Vosges »[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marcel Lutz, La Moselle gallo-romaine, Société d'Histoire et d'Archéologie de Lorraine - Section de Sarrebourg,
  2. Jean-Claude Koffel, Les anabaptistes de l'arrondissement de Sarrebourg, Société d'histoire et d'archéologie de Lorraine - Section de Sarrebourg,
  3. [PDF] Secrétariat scientifique ZNIEFF CSRPN Lorraine, 410030158 Site du Haut-des-Pigeons à Sarrebourg, SPN-MNHN Paris, 13 pages.
  4. « Une zone protégée rayée de la carte », Le Républicain lorrain,‎ (lire en ligne)
  5. « Norma France à Sarrebourg : la première pierre est posée », Le Républicain lorrain,‎ (lire en ligne)