Moucherolle des saules

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Empidonax traillii

Le Moucherolle des saules (Empidonax traillii) est une espèce de passereaux appartenant à la famille des Tyrannidae.

Dickcissel d'Amérique mâle perché sur un poteau métallique, chantant cou tendu et bec ouvert.

Chants et appels

Enregistrement 1 :

Écouter le Moucherolle des saules
sur xeno-canto

Description[modifier | modifier le code]

Le moucherolle des saules est difficile à différencier du moucherolle des aulnes, si ce n'est que par le dessus de son plumage qui varie du brun-olive au brun grisâtre et par son chant[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Le moucherolle des saules se rencontre au Belize (de passage à l'exception du nord), en Bolivie (vagabond), au Canada, aux îles Cayman, en Colombie (à l'exception de l'est et de la côte ouest), au Costa Rica, à Cuba, à l'extrême nord-est de l' Équateur (présence isolée), aux Etats-Unis, au Guatemala (à l'exception de l'extrême nord), au Honduras, en Jamaïque (vagabond), au Mexique, au Nicaragua, au Panama, au nord du Pérou (présence isolée) et au Salvador[2].

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce fréquente les zones buissonneuses et broussailleuses, les forêts secondaires ouvertes, les bois ouverts et les zones marécageuses[3].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Nidification[modifier | modifier le code]

Cette espèce se reproduit au centre de la Colombie-Britannique, au sud de l'Alaska, au sud-est du Saskatchewan, au sud-ouest du Manitoba, au nord du Dakota du Nord, à l'ouest et au sud du Minnesota, au sud du Wisconsin, au centre du Mississippi, au sud de l'Ontario, au sud du Québec, au centre du Maine, au sud de la Californie, au sud de la Nouvelle-Ecosse, au nord de la Basse-Californie, au sud de l'Arizona, au sud-ouest du Mexique, à l'ouest et au centre du Texas, au nord-est de l'Oklahoma, en Arkansas, au centre du Tennessee, au nord de la Georgie, à l'ouest de la Caroline du Nord, au centre et à l'est de la Virginie.
Elle passe les hivers en Amérique Centrale et à l'ouest de l'Amérique du Sud[3].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 5.2, 2015) du Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des quatre sous-espèces suivantes (ordre phylogénique) :

  • Empidonax traillii brewsteri Oberholser, 1918 ;
  • Empidonax traillii adastus Oberholser, 1932 ;
  • Empidonax traillii extimus A.R. Phillips, 1948 ;
  • Empidonax traillii traillii (Audubon), 1828.

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Smithsonian miscellaneous collections", 1972, p. 475
  2. http://datazone.birdlife.org/species/factsheet/willow-flycatcher-empidonax-traillii
  3. a et b Check-list of North American birds : the species of birds of North America from the Arctic through Panama, including the West Indies and Hawaiian Islands" prepared by the Committee on Classification and Nomenclature of the American Ornithologists' Union, 1983, p. 460