Motte de la Jacquille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Motte de la Jacquille
Image illustrative de l’article Motte de la Jacquille
Porte du dolmen au Musée d'Angoulême
Présentation
Chronologie 4000 à 3000 av. J.-C.
Type Tumulus
Période Néolithique
Faciès culturel Mégalithisme
Protection Logo monument historique Classé MH (2015)
Caractéristiques
Matériaux Pierres
Géographie
Coordonnées 45° 54′ 27″ nord, 0° 10′ 05″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Commune Fontenille
Géolocalisation sur la carte : Charente
(Voir situation sur carte : Charente)
Motte de la Jacquille

La Motte de la Jacquille est un mégalithe située dans la commune de Fontenille en Charente. C'est un dolmen dans son tumulus.

Description[modifier | modifier le code]

La Motte de la Jacquille est un grand tumulus circulaire de 31 m de diamètre et d'une hauteur de 2,8 m[1].

Ce tumulus renferme un dolmen de type angoumoisin à architecture complexe. Le couloir est coudé, bordé de mégalithes et de murets de pierres sèches. Il donne dans la chambre rectangulaire de 4,20 m sur 2,10 m limitée par 11 dalles bouchardées. L'entrée se fait par une porte mobile formée d'un vantail en calcaire tournant sur des pivots creusés dans le chambranle et dans la dalle du seuil. Ceci est unique en Europe[2],[1].

Restes humains[modifier | modifier le code]

Les restes trouvés correspondent à 16 adultes et 8 enfants[1].

Objets[modifier | modifier le code]

Les tessons de céramique correspondent à de la céramique épaisse brun-rougeâtre et à de la céramique noire, fine, décorée de lignes incisées et de chevrons. Les perles sont une en os, trois en calcite et une de purpura lapillus. Les silex sont un grattoir, un petit couteau et des armatures de flèches de type néolithique moyen régional[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Ce dolmen dans son tumulus date du Néolithique.

L'abbé Michon signale sa présence dès 1848[3]. Il a été exploité comme carrière et bouleversé par des fouilles clandestines. Ce n'est qu'en 1982-1983 qu'il a été fouillé.

La Motte de la Jacquille a été inscrit monument historique par arrêté du 22 avril 1991[2], protection remplacée par un arrêté de classement le 5 mai 2015[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Gauron, 1987, Dolmen de la Motte de la Jacquille, Société préhistorique française
  2. a et b « Motte de la Jacquille », notice no PA00104575, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Tumulus de Fontenille, in Jean-Hippolyte Michon, Statistique monumentale de la Charente, Paris, Derache (réimprimé en 1980 par Bruno Sépulchre, Paris), , 334 p. (lire en ligne), p. 138
  4. Liste des objets immobiliers protégés en 2015, JORF n°0095 du 22 avril 2016 sur Légifrance

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]