Motoko Ishii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Motoko Ishii est une conceptrice d'éclairage japonaise née à Tokyo en 1938.

Carrière[modifier | modifier le code]

Illumination Yumura ( Yumura Onsen )

Après avoir obtenu son diplôme de l’Université des arts de Tokyo en 1962, elle a travaillé pour des bureaux de conception d'éclairage en Finlande et en Allemagne de 1965 à 1967[1].

Après son retour, Motoko Ishii a fondé sa propre agence en 1968. Elle est chargée de la conception d'éclairage pour l'Exposition universelle d'Osaka de 1975 et pour l’Exposition Internationale des Oceans de 1975.

Dans les années 1980 elle s’est occupé de la conception d'éclairage pour l’Exposition internationale de Tsukuba de 1985 et pour le Japon Flora 2000. Avec la mise en lumière de la tour de Tokyo en 1989, elle a attiré l’attention au Japon et à l’international. Elle a gagné les prix IES Illumination pour l’Exposition horticole de 1990 et pour le Rainbow Bridge en 1994. En 2018, elle crée la mise en lumière de la tour Eiffel[2]

En 2000, le gouvernement lui a décerné la médaille au ruban pourpre[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Wanda Jankowski, « 2001 Hall of Fame: Motoko Ishii », sur www.archlighting.com, (consulté le 25 octobre 2019)
  2. (en) YUKA NISHIMOTO, « Motoko Ishii to light up Eiffel Tower in special Japan expo show », sur www.asahi.com, Asahi Shinbun, (consulté le 25 octobre 2019)
  3. (ja) « 東京タワー、ライトアップ誕生までの苦闘 照明デザイナー・石井幹子さん », sur www.sankeibiz.jp,‎ (consulté le 25 octobre 2019)