MF (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Moto Française)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

MF
Image illustrative de l’article MF (entreprise)
MF

Constructeur MF
Années de production 1981 - 1983
Production totale 90 exemplaire(s)
Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre boxer, 4-temps, refroidi par air et huile
Distribution 1 ACT, 2 soupapes par cylindre
Cylindrée 652 cm3
Puissance maximale à 5 500 tr/min : 35 ch
Couple maximal à 3 500 tr/min : 5,3 kg⋅m
Alimentation 1 carburateur double corps Solex ∅ 26 mm
Embrayage bidisque à sec
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par cardan
Vitesse maximale 150 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre double berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique
Suspension arrière (débattement) 2 combinés
Frein avant 2 disques ∅ 280 mm, étriers 2 pistons
Frein arrière 1 disque ∅ 230 mm, étrier 2 pistons
Poids et dimensions
Empattement 1 425 mm
Hauteur de selle 780 mm
Poids à sec 179 kg
Réservoir (réserve) 24 ℓ (4 ℓ) litres

MF est un constructeur de motocyclettes français.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société MF (pour « Moto française ») est née de la rencontre entre Louis Boccardo, fondateur de BFG, et d'un industriel de l'imprimerie en 1981. Avec l'aide des Ateliers de construction Siccardi, ils mettent au point une moto sur une base de moteur automobile de Citroën Visa. Le moteur est un bicylindre boxer de 652 cm3 développant 35 chevaux inséré dans un cadre double berceau. La transmission se fait par cardan. Le système de transmission, ainsi que la boîte de vitesses, ont été empruntés à une Moto Guzzi V50.

Deux modèles différents sont sortis des chaînes : un modèle basique, un autre muni d'un carénage enveloppant. Un troisième modèle, un trail, restera à l'état de prototype.

En 1983, la production s'arrête après seulement 90 machines.

Lien externe[modifier | modifier le code]