Motif ERDL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le motif LRE est un motif de camouflage mis au point par l'armée de terre des États-Unis dans le Engineer Research & Development Laboratories (ERDL) en 1948. Il n'a pas été utilisé par les unités d'élite de reconnaissance et d'opérations spéciales avant le début de 1967[1], pendant la guerre du Viêt Nam[2],[3],[4].

Le modèle se compose de 4 couleurs imprimées dans une configuration imbriquée[5].

Motif ERDL

Description[modifier | modifier le code]

Le modèle a été initialement produit dans un coloris à dominante de chaux, composée de grandes formes organiques de couleur verte et brune, des branches noires, et des feuilles vert clair. Peu de temps après, un schéma à dominante marron (avec le vert clair remplacé par du brun clair) a été fabriqué. Les deux motifs sont également connus sous les noms respectifs de motifs ERDL « Lowland » et « Highland[6] ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le corps des Marines des États-Unis (USMC) a adopté la version brun « Highland » comme standard à partir de 1968, et plus tard l'armée de terre américaine l'a introduit à grande échelle en Asie du Sud. Une troisième variante, appelée « Delta » aurait été utilisée dans la région du delta du Mékong du Sud Vietnam, au début des années 1970. À la fin de la guerre du Viêt Nam, les troupes américaines avaient une tenue de combat camouflée en dotation standard[7]. Le camouflage ERDL « Delta » a le même motif que le « Highland », mais le noir des « branches » semblent plus épais et moins détaillés.

L'uniforme de combat à motif ERDL avait une coupe identique à l'uniforme de jungle Olive Drab (OD) ; il a été produit en parallèle[8].

Après le retrait de l'armée américaine du Vietnam en 1973, l'armée ne fournit plus systématiquement des treillis camouflés. Le 1er bataillon du 13e régiment d'infanterie portaient le camouflage ERDL comme une expérience au début des années 1970 à Baumholder, en Allemagne. L'USMC a continué à porter le motif ERDL « Delta », qui est devenu la dotation standard au milieu des années 1970. Il devait être utilisé pour équiper le Rapid Deployment Force (RDF), pour les missions en milieu tropical.

Ce n'est qu'en 1981 que l'armée a approuvé un autre motif de camouflage pour les uniformes. Cette année, elle a officiellement présenté l'uniforme de combat avec le motif M81 Woodland, une version élargie et légèrement modifiée du motif ERDL, qui équipera l'ensemble des forces armées des États-Unis. Les derniers lots d'uniforme ERDL ont servi durant l'opération Eagle Claw, à Beyrouth et pendant l'invasion de la Grenade.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hardy/Alex Blechman/Newman, DPM : Disruptive Pattern Material, Londres, Department of Publications, Maharishi, , 1re éd. (ISBN 978-0-9543404-0-7)
  2. Camouflage Facts, Delta Gear, Inc.
  3. kamouflage.net > North America > United States of America > 'lime' ERDL pattern
  4. Tom Vanderbilt, "The Army's new camouflage", Slate Magazine
  5. kamouflage.net > North America > United States of America > 'lime' ERDL pattern
  6. Mark's Asian Camo Uniforms
  7. (en) Tim Newark, Camouflage, Londres, Thames & Hudson, , 1re éd., 192 p. (ISBN 978-0-500-51347-7, LCCN 2007298819)
  8. Vietnam - Equipment and Uniform