Motif DSCH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les lettres DSCH désignent un motif musical utilisé par le compositeur russe Dmitri Chostakovitch en référence aux lettres de son nom, comme le fit Jean-Sébastien Bach, avec le motif BACH. Il est constitué des notes « ré - mi bémol - do - si », dont la transcription dans la notation allemande donne ses initiales : « D. Sch. » (la transcription allemande de son nom est Dmitri Schostakowitsch).


\version "2.18.2"
\header {
  tagline = ##f
}
\new Staff {
  \relative c'' {
    \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
    \override Staff.BarLine #'stencil = ##f
    d1 es c b
  }
}
\midi {
  \context {
    \Score
    tempoWholesPerMinute = #(ly:make-moment 60 1)
  }
}

L’appellation DSCH de ce thème provient de l'écriture allemande D - Es - C - H des notes ré - mibémol - do - si — puisque le mi bémol (en allemand « Es » prononcé « S ») renvoie au début du nom Schostakowitch. Une jolie trouvaille pour un thème qu’il a su admirablement développer dans plusieurs œuvres, à commencer par le splendide huitième quatuor, composé en trois jours dans la ville de Dresde ruinée par son effroyable bombardement.

Ce motif apparaît dans plusieurs de ses œuvres, comme la Symphonie nº 10 en mi mineur, le Quatuor à cordes nº 8 en ut mineur, le Concerto pour violon n°1 en la mineur, le Trio avec piano nº 2, la Symphonie nº 15 en la majeur ou encore la Sonate pour violon et piano ou le motif est légèrement remanié, un ré bémol s'intercalant entre le mi bémol et le do.

Article connexe[modifier | modifier le code]