Moteur K Renault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Moteur K

Autres noms
Bloc K, Type K
Constructeur
Caractéristiques techniques
Refroidissement
Eau


Le moteur K Renault est un moteur thermique automobile à combustion interne, quatre temps, avec 4 cylindres en ligne alésés directement dans le bloc en fonte, refroidi par eau, doté d'un vilebrequin 5 paliers, avec arbre(s) à cames en tête entraîné(s) par une courroie de distribution crantée, avec une culasse en aluminium, soupapes en tête, développé et produit par Renault au milieu des années 1990, faisant son apparition sur la Mégane I. Ce moteur existe en versions essence et diesel, avec 8 ou 16 soupapes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le « moteur K » est une évolution du « moteur Energy », qu'il est destiné à remplacer. Le « moteur Energy » était déjà une évolution du « moteur Cléon-Fonte », sur lequel une culasse hémisphérique intégrant l'arbre à cames en tête, entraîné par une courroie de distribution crantée avait été montée. Le « moteur K » est donc une ultime évolution du « moteur Cléon-Fonte ». La principale modification du « moteur K » est opérée au niveau de l'usinage des cylindres, puisque ce moteur n'a plus de chemises amovibles. La culasse des versions 8 soupapes essences est reprise du « moteur Energy ». Le sens de rotation de ce moteur est horaire (côté distribution), comme sur le « moteur Cléon-Fonte » et sur le « moteur Energy ». Le premier « moteur K » apparaît sur la Mégane I avec une cylindrée de 1 598 cm3, avec une culasse 8 soupapes, de type K7M[1]. Cette motorisation sera également utilisée sur les Clio II, Scénic I, Dacia Logan I et Dacia Sandero I[2]

Évolution[modifier | modifier le code]

Versions essences[modifier | modifier le code]

En 1998, le moteur K7M est coiffé d'une culasse 16 soupapes sous le capot de la Laguna I phase 2, ce qui donne naissance au moteur K4M. Cette nouvelle motorisation remplace le « moteur F » de 1,8 des Laguna I phase 1. Cette motorisation équipera également les Clio II, Clio III, Mégane I phase 2, Mégane II, Mégane III, Scénic I, Scénic II, Scénic III, Laguna II, Laguna III, Modus, Twingo II RS, Wind, Kangoo I phase 2, Kangoo II...

Par la suite, le « moteur K » sera décliné en 1,4 16 soupapes de type K4J, sur les Clio II et Mégane I phase 2. Il équipera également les Clio III, Mégane II, Scénic II, Modus … Une version 1,4 8 soupapes de type K7J sera commercialisée afin de remplacer le moteur 1,4 Energy sur les Clio II, Dacia Logan I, Dacia Sandero I...

La particularité des moteurs K4J et K4M est le fait qu'ils aient une culasse 16 soupapes semblable aux « moteurs F » (F4P et F4R), de plus les moteurs K4J et K4M partagent le même kit de distribution et la même pompe à eau que les « moteurs F » 16 soupapes (F4P et F4R).

Le moteur K4M RS équipe la Twingo II RS et la Wind 1.6 16v, il développe 133 ch.

Appellations commerciales 1.4 1.4 16V 1.6 1.6 16V
Types moteurs [3] K7J K4J K7M K4M
Cylindrée 1 390 cm3 1 598 cm3
Alésage (mm) / course (mm) 79.5 / 70 79.5 / 80.5
Nombre cylindres / soupapes 4 cylindres / 8 soupapes 4 cylindres / 16 soupapes 4 cylindres / 8 soupapes 4 cylindres / 16 soupapes
Bloc moteur Fonte
Ernergie Essence
Alimentation Atmosphérique
Puissance maxi 75 ch au régime de 5500 tr/min 80 ch au régime de 6000 tr/min 95 ch au régime de 6000 tr/min 98 ch au régime de 6000 tr/min 90 ch au régime de 5250 tr/min 105 ch au régime de 5750 tr/min 110 ch au régime de 5750 tr/min 128 ch au régime de 6750 tr/min 133 ch au régime de 6750 tr/min
Couple maxi 114 Nm au régime de 4250 tr/min 127 Nm au régime de 3750 tr/min 131 Nm au régime de 2500 tr/min 148 Nm au régime de 3750 tr/min 155 Nm au régime de 4250 tr/min 160 Nm au régime de 4400 tr/min
Normes Euro 5 Euro 4
Utilisateurs Renault Dacia

Versions diesel[modifier | modifier le code]

Le « moteur K » sera également décliné en version diesel de 1 461 cm3 type K9K, plus connu sous l’appellation 1,5 dCi. Il fait son apparition sur la Clio II phase 2, afin de remplacer le 1,9 D (« moteur F »). Ce moteur est doté de l’injection directe à rampe commune (common rail) à haute pression.

Appellations commerciales 1.5 dCi 55 1.5 dCi 60 1.5 dCi 65 1.5 dCi 70 1.5 dCi 75 1.5 dCi 80 1.5 dCi 85 1.5 dCi 90 1.5 dCi 95 1.5 dCi 100 1.5 dCi 105 1.5 dCi 110
Types moteurs K9K
Cylindrée 1 461 cm3
Alésage (mm) / course (mm)  76.0 / 80.5
Nombre cylindres / soupapes 4 cylindres / 8 soupapes
Bloc moteur Fonte
Énergie Diesel
Alimentation Turbocompressé
Puissance max (ch DIN) 54 ch au régime de 5250 tr/min 60 ch au régime de 5250 tr/min 65 ch au régime de 4000 tr/min 68 ch au régime de 4000 tr/min 65 ch au régime de 4000 tr/min 68 ch au régime de 4000 tr/min 75 ch au régime de 3750 tr/min 80 ch au régime de 4000 tr/min 80 ch au régime de 4000 tr/min 85 ch au régime de 4250 tr/min 84 ch au régime de 3750 tr/min 88 ch au régime de 4000 tr/min 95 ch au régime de 4000 tr/min 100 ch au régime de 4000 tr/min 105 ch au régime de 4000 tr/min 106 ch au régime de 4000 tr/min 110 ch au régime de 4000 tr/min
Couple max (Nm) 130 Nm au régime de 2000 tr/min 160 Nm au régime de 2000 tr/min 200 Nm au régime de 2000 tr/min 180 Nm au régime de 1750 tr/min 200Nm à 1750 160 Nm au régime de 2000 tr/min 185 Nm au régime de 2000 tr/min 185 Nm au régime de 1750 tr/min 200 Nm au régime de 1750 tr/min 185 Nm au régime de 1750 tr/min 240 Nm au régime de 1750 tr/min 200 Nm au régime de 1900 tr/min 240 Nm au régime de 2000 tr/min 240 Nm au régime de 1750 tr/min 260 Nm au régime de 1750 tr/min
Norme de dépollution Euro 3 Euro 5/6 Euro 4 Euro 5 Euro 5/6 Euro 6 Euro 3 Euro 4 Euro 5 Euro VI
Utilisateurs Renault Nissan Dacia Mercedes-Benz Samsung Suzuki Mahindra

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les codes moteurs Renault, sur planeterenault.com (consulté le 31 décembre 2012)
  2. « Cléon - Association RENAULT HISTOIRE », sur Association RENAULT HISTOIRE (consulté le 11 octobre 2014)
  3. Manuel d'atelier « Moteur K4J & K4M » (NT 3784A) Renault - Édition française, août 2003, référence 77 11 327 140

Voir aussi[modifier | modifier le code]