Moteur Daimler Type P

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Moteur Daimler Type P
Moteur Daimler Type P
Musée Mercedes-Benz de Stuttgart

Marque Drapeau : Allemagne Daimler-Motoren-Gesellschaft
Années de production 1887 à 1899
Production Des centaines d' exemplaire(s)
Usine(s) d’assemblage Bad Cannstatt (Stuttgart)
Moteur et transmission
Énergie Moteur à essence
Cylindrée 565 à 2190 cm3
Poids et performances
Vitesse maximale 22 à 40 km/h
Chronologie des modèles

Le moteur Daimler Type P est un moteur à essence 2 cylindres en V, conçu et inventé par les inventeurs allemands Gottlieb Daimler et Wilhelm Maybach dans les années 1880. Premier moteur à essence fonctionnel de l'histoire de l'automobile, breveté en 1887, associé historiquement aux premiers véhicules à essence sur terre, air, et mer de l'histoire des technologies, et à l'origine des nombreux constructeurs de véhicules motorisés historiques mondiaux.

Historique[modifier | modifier le code]

Après avoir collaboré avec les inventeurs Nikolaus Otto et Eugen Langen à l’invention des moteur à combustion interne à gaz, avec qui Gottlieb Daimler fonde Deutz AG en 1872, les deux amis inventeurs prennent leur indépendance en revendant leur part pour créer leur propre atelier de fabrication / bureau d'étude, à Bad Cannstatt dans la banlieue de Stuttgart (actuel musée Daimler de Stuttgart).

Ils poursuivent leurs travaux de réalisation d'une version fonctionnelle industrialisable et commercialisable de moteur à quatre temps pour véhicules, à base de cycle de Beau de Rochas de l'inventeur français Alphonse Eugène Beau de Rochas, mise en œuvre par Étienne Lenoir.

Moteur à gaz 1 cylindre[modifier | modifier le code]

Parvenus à leur fin, avec un premier moteur à gaz de 1 cylindre breveté en 1885, ils entreprennent de motoriser un premier prototype de vélo / draisienne en bois (Daimler Reitwagen, 1885, première moto historique de l'histoire), puis un bateau, un traîneau, une voiture (hippomobile) en 1886, une draisine, une pompe à incendie, un ballon dirigeable Daimler...

Moteur à essence 2 cylindres en V Type P[modifier | modifier le code]

En 1887 Gottlieb Daimler dépose un brevet pour son nouveau moteur à essence de 2 cylindres en V (premiers cylindres en V de l'histoire), avec lequel il motorise en 1889 le prototype Daimler Stahlradwagen (première automobile à quatre roues à moteur à essence, carburateur à gicleur à essence de l'histoire de l'automobile) qu'ils présentent sur le stand de Panhard & Levassor de la galerie des « machines et des progrès techniques » de l'Exposition universelle de Paris de 1889.

En 1890 Gottlieb Daimler fonde l'industrie Daimler-Motoren-Gesellschaft à Bad Cannstatt avec de nombreux partenaires financiers, dont il est actionnaire au tiers, avec Wilhelm Maybach. Il vend ses moteurs en Allemagne, et dans le monde entier, à des constructeurs exclusifs sous licences Daimler, avec Panhard & Levassor pour la France, Austro-Daimler pour l'Autriche-Hongrie, Daimler Motor Company pour l'Empire britannique, Daimler USA pour les États-Unis. Il s'associe avec les industriels français René Panhard, Émile Levassor et Armand Peugeot de Peugeot (famille Peugeot), qui s'inspirent de ce modèle pour orienter leurs industries automobiles vers les moteurs à essence, avec leurs premières Panhard & Levassor Type A à 195 exemplaires, prototype de Peugeot Type 2, Peugeot Type 3 à 64 exemplaires et modèles suivants... Après avoir conçu le prototype Daimler Stahlradwagen de 1889, Daimler industrialise les Daimler Schroedter-Wagen à 12 exemplaires entre 1892 à 1895, camions Daimler Motor-Lastwagen à partir de 1896, les Daimler Riemenwagen à 150 exemplaires entre 1895 à 1899...

Les moteurs à essence allemands révolutionnent les moyens énergétiques animale, hippomobile, à vapeur, à gaz, électrique, à air comprimé, hydraulique... d'alors, et démultiplient les perspectives de la Révolution industrielle en cours, du développement exponentiel de l'industrie automobile, en même temps que la révolution de l’électricité de Thomas Edison et de son industrie General Electric...

Moteur à essence 2 ou 4 cylindres Type M[modifier | modifier le code]

En 1895 Émile Levassor et Gottlieb Daimler mettent au point une évolution de leur moteur, avec le Type M Phoénix, de deux, puis quatre cylindres, 8 ch, 40 km/h, pour équiper leurs modèles suivants Panhard & Levassor A1 et A2, Panhard & Levassor B1 et B2, et Daimler Phoenix, Mercédès Simplex...

En 1907 Wilhelm Maybach fonde l'industrie Maybach. En 1909 Ettore Bugatti collaborateur de Deutz AG fonde Bugatti en Alsace. En 1916 Gustav Otto (fils héritier de Nikolaus Otto) et Karl Rapp fusionnent leurs industries en BMW. En 1924 Carl Benz et Paul Daimler (fils héritier de Gottlieb Daimler) fusionnent leurs industries pour devenir Daimler / Mercedes-Benz en 1926. Ferdinand Porsche succède à Paul Daimler comme PDG de Daimler-Motoren-Gesellschaft, puis fonde les industries Porsche en 1931, et Volkswagen en 1937... En 2007 l'industrie DaimlerChrysler née de la fusion en 1998, de Mercedes-Benz et Chrysler (États-Unis), revend Chrysler et reprend son nom de Daimler (entreprise) avec son siège à Stuttgart...

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]