Mosquée Akhmad Kadyrov de Grozny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mosquée Akhmad Kadyrov de Grozny
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Style
Architecture ottomane (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Surface
5 000 m2Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Adresse
Coordonnées

La mosquée Akhmad Kadyrov est l'un des principaux édifices islamiques de la ville de Grozny, la capitale de la république de Tchétchénie en Russie.

S'étendant sur une superficie de plus de quatorze hectares, ce vaste complexe a été érigé à partir de 2006 sous la conduite d'une entreprise turque. C'est Akhmad Kadyrov, alors mufti de Tchétchénie, qui, en accord avec le maire de Konya, Halil Ürün, décide de la construction de cette mosquée au centre de la ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pensée par le père, réalisée par le fils, la mosquée Akhmad Kadyrov fut inaugurée solennellement le vendredi , en présence du président Ramzan Kadyrov.

Elle est dédiée à son père, l'ancien président Akhmad Kadyrov, assassiné en 2004. La veille, le sanctuaire fut également visité par le président russe Vladimir Poutine[1].

Description[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

La mosquée proprement dite s'inspire de l'architecture traditionnelle ottomane et n'est pas sans fortement rappeler la Mosquée bleue d'Istanbul. La construction est entourée de quatre minarets élancés culminant à 62 mètres. Le complexe intègre également une madrasa, une bibliothèque islamique et un foyer pour étudiants regroupés autour d'un jardin.

La mosquée conserve une des reliques qui est le bol de Mahomet et qui a été transmis à la mosquée le par la Grande-Bretagne.

Capacité d'accueil[modifier | modifier le code]

Surnommée « le cœur de la Tchétchénie » (en tchétchène : « Нохчийчоьнан дог », en russe : « Сердце Чечни »), elle peut contenir jusqu'à 10 000 fidèles[2] et serait l'une des plus grandes mosquées d'Europe, après la mosquée de Makhachkala au Dagestan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :