Moslim ibn Aghil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Moslim ibn Aghil
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Conjoint
Ruqayya Mashḥad (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Moslim ibn Aqeel (arabe: مسلم بن عقيل الهاشمي), né à Médine, 642/643 et mort à Koufa, , est un partisan et cousin de Hussein ibn Ali ibn Abi talib.

Moslim est le fils de Aqeel ibn Abu Talib (en) et un membre du clan de Bani Hashim (en). Les habitants de Koufa firent appel à Hussein pour renverser la dynastie des Omeyyades après l'accession de Yazid Ier au califat. Désireux de tester la loyauté des gens de Koufa, il leur envoya son cousin, Moslim ibn Aqeel, un guerrier renommé, pour rendre compte de la situation. Moslim écrivit à Hussein, l'assurant de leur loyauté, avant de comprendre que les 30000 disciples qu'il avait formés le trahiraient. Il fut exécuté par le nouveau gouverneur, Ubayd Allah ben Ziyad, le 9 Dhou al-hijja, de l'an 60 AH[1]. (). Il est enterré derrière la Grande mosquée de Koufa[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]