Morten Lauridsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lauridsen.
Morten Lauridsen

Morten Lauridsen (né le à Colfax (Washington)) est un compositeur américain d'ascendance danoise. C'est depuis longtemps un professeur de composition à l'école de musique Thornton de l'Université de Californie du Sud (University of Southern California, abrégé USC), et il fut président du département de composition entre 1990 et 2002.

Il grandit à Portland (Oregon) et y suit des cours au Whitman College et à l'USC où il étudie la composition. Parmi ses premiers professeurs se trouvent Ingolf Dahl, Halsey Stevens, Robert Linn, and Harold Owen[1],[2].

De 1994 à 2001, il est également compositeur en résidence pour la Los Angeles Master Chorale, où il collabore souvent avec l'ancien directeur musical Paul Salamunovich. «Je n'ai pas écrit une note durant ces années sans penser à Paul et au son unique auquel il parvient avec la Master Chorale.», affirmait Lauridsen. «La manière dont les phrases sont réunies et la mélodie créée -- j'écris toujours pour eux.»[3]

Le travail de Lauridsen a été récompensé de nombreux prix, y compris le Standard Award de l'ASCAP en 1982 et le Award for Creative Works de l'organisation Phi Kappa Phi en 2007[4]. Le , Dr. Lauridsen a été initié en tant que membre honoraire de la Phi Mu Alpha Sinfonia Fraternity.

Avec James Mulholland et Eric Whitacre, on peut soutenir que Lauridsen est l'un des compositeurs américains de chant choral les plus joués[2]. Il écrit de la musique sacrée et profane. Une bonne part du charme de Lauridsen vient de ses harmonies colorées par l'ajout de note à des accords, avec notamment ce qu'on pourrait appeler une «signature» : une structure harmonique de premier renversement d'un accord parfait majeur auquel s'ajoute une quarte juste ou une seconde majeure sur la fondamentale.

Son œuvre à cinq mouvements Lux Aeterna (1997) pour chœur et orchestre est devenu populaire aux États-Unis, et est souvent joué, enregistré, et diffusé à la radio.

Œuvres pour chœur[modifier | modifier le code]

  • Ave Dulcissima Maria (2004, écrit pour le Harvard Glee Club)
  • Ave Maria (1997)[5]
  • A Winter Come (sur des poèmes de Howard Moss)
    • I. When Frost Moves Fast
    • II. As Birds Come Nearer
    • III. The Racing Waterfall
    • IV. A Child Lay Down
    • V. Who Reads By Starlight
    • VI. And What Of Love
  • Les Chansons des Roses (1993)[5] (corpus de poèmes de Rainer Maria Rilke)
    • I. En Une Seule Fleur
    • II. Contre Qui, Rose
    • III. De Ton Rêve Trop Plein
    • IV. La Rose Complète
    • V. Dirait-on
  • Lux Aeterna (1997)[5]
    • I. Introitus
    • II. In Te, Domine, Speravi
    • III. O Nata Lux
    • IV. Veni, Sancte Spiritus
    • V. Agnus Dei
  • Madrigali: Six "Firesongs" on Italian Renaissance Poems
    • I. Ov'è, Lass', Il Bel Viso?
    • II. Quando Son Piu Lontan
    • III. Amor, Io Sento L'alma
    • IV. Io Piango
    • V. Luci Serene e Chiare
    • VI. Se Per Havervi, Oime
  • Mid-Winter Songs (1980)[5] (sur des poèmes de Robert Graves)
    • I. Lament for Pasiphae
    • II. Like Snow
    • III. She Tells Her Love While Half Asleep
    • IV. Mid-Winter Waking
    • V. Intercession in Late October
  • Nocturnes (2005)
    • I. Sa Nuit d'Été
    • II. Soneto de la Noche
    • III. Sure on this Shining Night
    • IV. Epilogue, Voici le soir
  • O Magnum Mysterium (1994)[5]
  • Ubi Caritas et Amor
  • Cuatro Canciones Sobre Poesias de Federico Garcia Lorca[1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Morten Lauridsen » (voir la liste des auteurs)

  1. a et b Morten Lauridsen's biography at www.allmusic.com
  2. a et b " Faber Music's Biography of Morten Lauridsen
  3. Elaine Dutka, « Many voices, but one man's sound », Los Angeles Times,‎ 17 décembre 2000
  4. "6 Academics Receive National Honors in Arts and Humanities" Chronicle of Higher Education Nov. 16, 2007 summary
  5. a, b, c, d et e Morten Lauridsen. Lux Aeterna. RCM, 1998