Mortagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sur les autres projets Wikimedia :

Mortagne peut désigner :

Etymologie[modifier | modifier le code]

Alors qu'une légende tenace privilégie le sens de Morte-agne, c'est-à-dire « morte-eau » en roman, ce qui est dénué de sens car le mot latin aqua a d'abord évolué en ewe, eve en ancien français, puis eau, par conséquent on aurait « Morteve » ou « Morteau », la tradition semble privilégier l'origine Mauritania (comitis Mauritaniae, 1086), c'est-à-dire un lieu de stationnement d'une unité maure de l'armée romaine à l'époque du Bas Empire, bien que la notitia dignitatum n'en fasse pas mention. Selon l'historien Auguste Longnon[1], Mortagne (Mauritania) désignerait des localités fondées ou occupées, à l'époque romaine, par des soldats maures qui, licenciés sans doute après la chute de l'empire, ont dû chercher un asile dans des lieux divers. Ernest Nègre préfère voir dans le type toponymique Mortagne, l'anthroponyme latin Mauretanus et du suffixe -ia[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Auguste Longnon, Les noms de lieu de la France (1921), Ayer Publishing, 1973, p. 135-136
  2. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1 : Formations préceltique, celtiques, romanes, Genève, (lire en ligne), p. 636.