Mort subite (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le film de Peter Hyams. Pour la chanson de Megadeth, voir Sudden Death.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir mort subite.
Mort Subite
Titre québécois Suspense en prolongation
Titre original Sudden Death
Réalisation Peter Hyams
Scénario Gene Quintano
Karen Elise Baldwin
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action
thriller
Durée 110 minutes
Sortie 1995

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mort subite, un film d'action américain dirigé par Peter Hyams, est sorti en 1995 avec Jean-Claude Van Damme.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Darren McCord est un ancien pompier de Pittsburgh mis sur la touche à cause d'une intervention ratée qui a entrainé la mort d'une petite fille. Un soir, il emmène ses enfants, Emily et Tyler, au Civic Arena voir un match de hockey : la finale de la Coupe Stanley entre les Penguins de Pittsburgh et les Blackhawks de Chicago. Le Vice-président des États-Unis et le Maire de Pittsburgh assistent aussi au match depuis la tribune d'honneur. En plein pendant le match, un groupe de quinze terroristes, dirigés par un agent des services secrets ; Joshua Foss, investissent la tribune et prennent les personnes présentes en otage ainsi qu'Emily, la fille de McCord, qui passait par là. Foss exige que le gouvernement américain envoie sur ses comptes certains crédits destinés à des pays alliés. Faute de quoi, il fera exploser la patinoire et ses 15000 spectateurs grâce à des pains de C-4 éparpillés dans tout le bâtiment. Devant l'incompétence de la Police et des Services Spéciaux, McCord décide de sauver sa fille lui-même.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Sudden Death
  • Titre Québécois : Suspense en prolongation
  • Réalisateur : Peter Hyams
  • Scénario : Gene Quintano et Karen Elise Baldwin
  • Photographie : Peter Hyams
  • Production : Howard Baldwin
  • Musique : John Debney
  • Montage : Steven Kemper
  • Camera et son : Couleurs - 2,35:1 - Caméras Panavision Panaflex Platinum, Panavision E-Series Lenses 35 mm // Stéréo - DTS | DTS-Stereo | Dolby SR
  • Décors : Caryl Heller
  • Costumes : Daniel J. Lester
  • Langue : Anglais
  • Budget : 35 000 000 $
  • Box-office :
    • Drapeau des États-Unis États-Unis : 20 350 171 $
    • Drapeau de la France France : 1 211 616 $ (305 005 entrées)
    • Alt=Image de la Terre Mondial : 64,350,171 $
  • Durée : 110 Minutes
  • Date de sortie[1] :

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film a été tourné en 1994 lors du lock-out de la Ligue nationale de hockey dans la vraie patinoire des Penguins. Le tournage dura du 29 août 1994 au 7 décembre 1994[2].
  • Le méchant du film (incarné par Powers Boothe) est crédité sous le nom de Joshua Foss, ce qui est paradoxal : pas une fois son nom n'est cité dans tout le film.
  • Hormis Luc Robitaille, à l'époque joueur réel des Penguins et qui reprend son propre rôle, les équipes des Penguins et des Blackhawks sont incarnées par des joueurs des Nailers de Wheeling et des Chiefs de Johnstown de l'ECHL pour les Penguins et des Lumberjacks de Cleveland pour les Blackhawks.
  • Tom Barrasso, gardien à cette époque des Penguins, est le seul membre de l’équipe qui a refusé aux réalisateurs l'utilisation de son nom dans le film.
  • On peut noter une erreur amusante, lorsque l'homme aux lunettes se fait passer pour un agent secret, il présente un badge avec lunette et les enlève pour confirmation.
  • Le match est commenté par le duo Mike Lange et Paul Steigerwald qui reprennent leurs propres rôles vu qu'ils étaient, à l'époque, réellement commentateurs de matchs de la Ligue Nationale de Hockey pour la chaîne de télévision ESPN.
  • Les Penguins et les Blackhawks se sont déjà affrontés en finale de la Coupe Stanley en 1992 ; les Penguins ont remporté cette série en quatre matchs à Chicago.
  • On peut aussi remarquer pendant la scène dans la cuisine avec "Iceburgh" la mascotte des Penguins de Pittsburgh, que c'est la doublure de Jean Claude Vandamme qui fait pratiquement tout le combat.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]