Mort maternelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La mort maternelle, ou mortalité maternelle, est la mort de la femme durant la grossesse ou suite à l'accouchement, qui donne l'expression « morte en couche ».

En 2002, les Nations unies estimaient que la mortalité maternelle globale atteint 529 000, dont moins de 1 % se produisent dans les pays développés. Cependant, la plupart de ces décès étaient évitables d'un point de vue médical pendant des décennies, parce que les traitements pour éviter ces décès étaient bien connus depuis les années 1950.