Mort dans l'après-midi (cocktail)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mort dans l'après-midi.
Mort dans l'après-midi
Image illustrative de l'article Mort dans l'après-midi (cocktail)

Alcool principal en volume 1/4 d'absinthe
3/4 de champagne
Servi Glacé
Type de verre Flûte à champagne
Préparation Dans une flûte à champagne, verser 1/4 d'absinthe, ajouter 3/4 de champagne glacé jusqu'à ce que le mélange atteigne le niveau laiteux approprié.

Mort dans l'après-midi (Death in the Afternoon en anglais) est l'un des nombreux cocktails inventés par l'écrivain américain Ernest Hemingway[1] pendant la période de sa vie passée à La Havane à Cuba dans les Caraïbes, entre 1928 et 1960. C'est un cocktail à base d'absinthe et de champagne.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1935, alors qu'il vit dans la chambre 511 de l'Hôtel Ambos Mundos à La Havane à Cuba dans les Caraïbes (musée Ernest Hemingway de Cuba), Hemingway, grand amateur de boissons alcoolisées, contribue avec trente personnalités de l'époque dont Arthur Kober, Ogden Nash, Rex Stout, Marc Connelly, Philip Wylie, Mark Hellinger, Otto Soglow, Theodor Seuss Geisel ... à la rédaction du recueil de recettes de cocktails So Red the Nose, or Breath in the Afternoon aux éditions Farrar & Rinehart.

Il baptise son cocktail du nom d'une de ses œuvres Mort dans l'après-midi édité en 1932, sur le thème de la tauromachie, de la peur, du courage, de la vie, et de la mort[2]...

Hemingway conseille de boire trois à cinq de ces breuvages lentement, pour atteindre l'effet de mort ressenti sous la chaleur en plein après midi d'un été tropical.

Recette[modifier | modifier le code]

Dans une flûte à champagne, verser 1/4 d'absinthe, ajouter 3/4 de champagne glacé jusqu'à ce que le mélange atteigne le niveau laiteux appropriée. L'absinthe peut être ajouté à la flûte après le champagne, certaines absinthes vont flotter sur le champagne durant un court instant puis se mélanger avec un effet visuel original.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Monti, 101 cocktails mythiques, Paris, Dunod, (ISBN 978-2-10-072812-1), p. 69
  2. (en) Lesley M. M. Blume, Let's Bring Back: The Cocktail Edition, San Francisco, Chronicle books, (ISBN 978-1-4521-0826-1, lire en ligne), p. 67

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]