Mort aux pourris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mort Aux Pourris)
Aller à : navigation, rechercher
Mort aux pourris
Autre(s) nom(s) MAP
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Punk rock[1], ska punk[2]
Années actives 19952008, 2015
Labels Slam Disques, Spinal Punk, Punx Without Mohawx
Composition du groupe
Membres Simon Viviers
Jasmin Robitaille
Patrice Boudreault
Guillaume Guité
Guillaume Tardif
Anciens membres Guillaume Langlois
Olivier Choinière
Olivier Lamalice

Mort aux pourris, souvent abrégé MAP, est un groupe de punk rock canadien, originaire de la ville de Québec, au Québec. MAP représente un incontournable de la scène punk rock québécoise[1]. Le groupe a joué à son actif plus de 650 spectacles, compte quatre albums et deux EP, en plus d’avoir participé à une vingtaine de compilations de toutes sortes et d’avoir produit et réalisé quatre vidéoclips.

MAP est réputé pour ses spectacles énergiques et généralement respecté pour la cohérence avec laquelle le groupe véhicule ses idées à travers sa musique. Sur disque comme sur scène, les musiciens du groupe persistent à chanter haut et fort, distorsion lourde et rythmes rapides à l’appui, évoquant les travers d’un système qui fonce droit à sa perte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1995 et publie une première démo, un an plus tard, intitulé Pourri, ie[3]. MAP commence à se populariser légèrement dans la scène locale, mais ce n'est qu'à l'aube des années 2000, après la sortie d'un premier album, que le groupe se popularise concrètement[3]. Un deuxième album studio, intitulé The Final Answer, est publié en 2001[3]. Ils tournent en son soutien la même année, jouant notamment au Spectrum avec Propagandhi et les Vulgaires Machins[3]. Puis, ils s'attèlent à l'écriture d'un troisième album, La Masse critique, sorti en 2003[3].

En 2005, le groupe commence à composer des morceaux pour un nouvel album[4]. En 2006, le groupe publie son quatrième album, Repose en paix, à son nouveau label, Slam Disques[2]. À cette période, le groupe se compose de Guillaume Tardif (saxophone, voix), Chuck Guité (guitare, voix), Pat Boudreault (guitare, voix), Jazz (basse, voix), et Simon Viviers (batterie, voix)[2]. l'album fait participer Paul Cargnello, Julie Panic, Vincent Peake, et Niko de Tagada Jones[2]. À la fin juin 2008, MAP annonce sur son site officiel la fin du groupe pour l'automne 2008. En septembre cette même année, ils tournent avec Guerilla Poubelle en Suisse[5]. Les membres formeront deux nouveaux groupes, Achigan et Charlie Foxtrot.

Après sept ans d'absence, le groupe revient pour un concert en 2015 avec Simon Viviers à la batterie, Jasmin Robitaille à la basse, Patrice Boudreault, Guillaume Guité à la guitare et Guillaume Tardif au saxophone[6]. Ils jouent avec Achigan et Athena au POP Montréal[7].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Injustice for All (remasterisé en 2002)
  • 2001 : The Final Answer
  • 2003 : La Masse critique
  • 2006 : Repose en paix

EP[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Wall$treet Boys

Splits[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Rude Wall$treet Boys from da Ghetto (avec The Schwinnz)
  • 2002 : Summer of '96 (avec Sidewalk)

Démo[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Pourri, ie (cassette)

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Le secret de la Catong - Ze movie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « PIONNIERS DU PUNK-ROCK QUÉBÉCOIS - Que sont-ils devenus ? », sur La Presse canadienne (consulté le 1er mars 2018).
  2. a, b, c et d « MAP, Pascale Rochette, Corb Lund », sur voir.ca, (consulté le 1er mars 2018).
  3. a, b, c, d et e « Biographie, dossier de presse » [PDF], sur Slam Disques (consulté le 1er mars 2018).
  4. « Groupe du mois - MAP -interview 2006 », sur quebecpunkscene.net (consulté le 1er mars 2018).
  5. « Flyer du concert à Villars (sur-Ollon, VD) », sur darksite.ch (consulté le 27 juin 2017).
  6. « [ENTREVUE] MAP fête ses 20 ans », sur ecoutedonc.ca, (consulté le 27 juin 2017).
  7. « MAP, Achigan et Athena à POP Montréal: TRH ou crève. », sur feuavolonte.com, (consulté le 1er mars 2018).

Lien externe[modifier | modifier le code]