Morpho deidamia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Morpho (Morpho) deidamia est une espèce de Lépidoptère de la famille des Nymphalidés, de la tribu des Morphini, sous-tribu des Morphina, du genre Morpho, et du sous-genre Morpho.

Description[modifier | modifier le code]

Morpho deidamia est un très grand papillon d'une envergure allant de 150 mm à 170 mm, aux ailes antérieures à bord externe concave[1]. Le dessus des ailes du mâle est bleu avec une bande basale noire se prolongeant au bord interne des ailes postérieures jusqu'à l'angle anal et une bordure noire du bord externe légèrement festonné des ailes antérieures et postérieures. Elles peuvent être assez larges ne laissant qu'une bande bleue ou étroites et presque toute l'aile est bleue. Le dessus des ailes de la femelle est marron orné d'une bande suffusée de bleu[2].

Le revers est marron orné d'une ligne de gros ocelles noirs cernés de jaune, trois aux ailes antérieures et quatre aux ailes postérieures.

Biologie[modifier | modifier le code]

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de la chenille sont diverses Fabaceae, et Macharium seemani pour Morpho deidamia granadensis[3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Morpho deidamia est présent au Nicaragua, au Costa Rica, à Panama, au Venezuela, au Suriname, en Guyane, en Colombie, en Équateur, en Bolivie, au Pérou et au Brésil[3].

Biotope[modifier | modifier le code]

Morpho deidamia réside dans tous les types de forêt, et jusqu'à une altitude de 1 400 m[4].

Systématique[modifier | modifier le code]

  • L'espèce Morpho deidamia a été décrite par l'entomologiste allemand Jakob Hübner en 1819 sous le nom initial de Leonte deidamia[3]. Deidamia était la fille de Lycomède, roi de Scyros, dans la mythologie grecque.
  • La localité type est le Surinam.

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Leonte deidamia (Hübner, 1819) Protonyme
  • Morpho deidamia erica Fruhstorfer, 1907[5]
  • Morpho deidamia praenestina Fruhstorfer, 1913
  • Morpho neoptolemus schematica Le Moult & Réal, 1962
  • Morpho neoptolemus faroensis Le Moult & Réal, 1962

Nom vernaculaire[modifier | modifier le code]

En anglais Morpho deidamia se nomme Marbled Morpho et Morpho deidamia granadensis comme Morpho deidamia polybaptus Scarce Morpho. En Guyane il est appelé Bleu Barré du fait de sa silhouette laissant penser à un Morpho Menelaus ayant des ailes barrées de noir[4],[6].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Le nom complet est Morpho (Morpho) deidamia

Sous-espèces
  • Morpho deidamia deidamia ; présent au Venezuela, au Suriname et au Brésil.
  • Morpho deidamia diffusa Le Moult & Réal, 1962 ; présent au Brésil.
  • Morpho deidamia diomedes Weber, 1944 ; présent au Pérou.
  • Morpho deidamia electra Röber, 1903 ; présent en Bolivie
  • Morpho deidamia granadensis C. & R. Felder, [1867] ; présent à Panama, au Nicaragua, au Venezuela, en Colombie et en Équateur.
  • Morpho deidamia guaraura Le Cerf, 1925 ; présent au Venezuela.
  • Morpho deidamia hermione Röber, 1903 ; présent en Colombie.
  • Morpho deidamia neoptolemus Wood 1863 et Fruhstorfer, 1907 ; présent en Colombie, en Équateur, au Pérou et au Brésil.
  • Morpho deidamia polybaptus Butler, 1875 ; présent à Panama, au Nicaragua et au Costa Rica.
  • Morpho deidamia pyrrhus Staudinger, 1887 ; présent au Pérou
  • Morpho deidamia steinbachi Le Moult & Réal, 1962 ; présent en Bolivie[3].

Morpho deidamia et l'Homme[modifier | modifier le code]

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[1].

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Morpho deidamia », sur butterflycorner.net (consulté le 27 mai 2012)
  2. « fiche 117 », sur sangay.eu (consulté le 27 mai 2012)
  3. a, b, c et d « Morpho », sur funet.fi (consulté en 27mai 2012)
  4. a et b « Morpho deidamia », sur learnaboutbutterflies.com (consulté le 27 mai 2012)
  5. Fruhstorfer, 1907; Stettin ent. Ztg 68 (1): 155
  6. « Morpho deidamia », sur butterfliesofamerica.com (consulté le 27 mai 2012)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens taxonomiques[modifier | modifier le code]