Moriville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Moriviller.

Moriville
Moriville
L'église Notre-Dame de Grâce
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Charmes
Intercommunalité Communauté d'agglomération d'Épinal
Maire
Mandat
Alain Gamet
2014-2020
Code postal 88330
Code commune 88313
Démographie
Gentilé Morivillois(es)
Population
municipale
429 hab. (2015 en diminution de 0,92 % par rapport à 2010)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 20′ 57″ nord, 6° 25′ 56″ est
Altitude 348 m
Min. 300 m
Max. 383 m
Superficie 25,05 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moriville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moriville

Moriville est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Morivillois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de la localité date de 1114 sous le nom de Maurtivilla ou Murini Villa, dans un titre relatif au prieuré de Belval. La commune dépendait directement du duc de Lorraine et du bailliage de Châtel depuis 1751. Au spirituel, Moriville dépendait de la paroisse de Châtel, doyenné d’Épinal.

Moriville a bénéficié d'une gare de voyageurs de 1871 à 1935 sur la ligne de Charmes à Rambervilliers.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[1] :

  • total des produits de fonctionnement : 304 000 , soit 695  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 285 000 , soit 652  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 8 000 , soit 19  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 80 000 , soit 183  par habitant.
  • endettement : 252 000 , soit 577  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 14,38 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 11,90 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 29,39 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 40,89 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 18,69 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Gérard Asseline    
mars 2008 avril 2014 Robert Choux    
avril 2014 en cours Alain Gamet    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2015, la commune comptait 429 habitants[Note 1], en diminution de 0,92 % par rapport à 2010 (Vosges : -2,03 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
481527525618647690702739735
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
748731714776798785763764740
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
696567575511487401463418411
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2015 -
393389380401434438431429-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Maurice construite en 1857-58, consacrée en 1858, et son orgue de 1829 de Jean-Nicolas Jeanpierre[6].
  • Chapelle dédiée à Jésus et Marie[7].
  • Monument aux morts[8],[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les comptes de la commune « Copie archivée » (version du 23 mars 2015 sur l'Internet Archive)
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  6. Association d’Étude pour la Coordination des Activités Musicales (ASSECARM), Orgues Lorraine Vosges, Metz, Éditions Serpenoise, , 677 p. (ISBN 2-87692-093-X), p. 398 à 400
    Présentation de l'orgue de l’église Saint-Maurice sur la commune de Moriville
  7. Chapelle dédiée à Jésus et Marie
  8. Monument aux morts
  9. Mémorial