Morieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Morieux
Mairie de Morieux.
Mairie de Morieux.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Saint-Brieuc
Canton Lamballe
Intercommunalité Lamballe Terre et Mer
Maire
Mandat
Jean-Pierre Briens
2014-2020
Code postal 22400
Code commune 22154
Démographie
Gentilé Morivain, Morivaine
Population
municipale
973 hab. (2014)
Densité 129 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 31′ 21″ nord, 2° 36′ 26″ ouest
Altitude Min. 0 m
Max. 105 m
Superficie 7,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte administrative des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Morieux

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Morieux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Morieux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Morieux
Liens
Site web http://www.morieux.fr

Morieux [mɔʁjø] est une commune française située dans le département des Côtes-d'Armor en région Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]


Communes limitrophes de Morieux
Hillion Morieux Planguenoual
Coëtmieux Andel
Carte de la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Moriac en 1120 et en 1126, Morioch en 1155 et en 1161, Ecclesia de Morioc en 1211, Parrochia de Morioc en 1244, Moryoc en 1292, Morioc en 1343, Morieux en 1378, Morieuc en 1436, 1480 et en 1599, Morieulx en 1536, Morieu en 1569, Morieux en 1672[1].

Morieux vient du nom de saint Maurice[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 8 juillet 2011, on découvre au fond de la grève Saint-Maurice, dans l'estuaire du Gouessant, des cadavres de sangliers. 36 animaux à partir du 24 sont trouvés morts aux abords de cette plage, touchée par les marées vertes ou par du poison. En amont, une retenue d'eau connait également une prolifération de cyanobactéries[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 en cours Jean-Pierre Briens DVG Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 973 habitants, en augmentation de 7,04 % par rapport à 2009 (Côtes-d'Armor : 1,65 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
424 422 443 556 618 631 636 668 705
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
639 671 621 609 626 674 669 691 670
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
664 580 623 598 572 533 535 481 476
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
481 482 505 615 665 765 843 936 973
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Gobrien, de style roman, fin XIIe siècle et remaniée au XIVe siècle, avec des fresques murales du XVIIe siècle, Logo monument historique Classé MH (1995) [7].
  • Chapelle Saint-Maurice.
  • Fontaine et source miraculeuse Sainte-Eugénie.
  • Chaussée des Ponts-Neufs, ancienne voie romaine, refaite au XIIIe siècle.
  • Viaduc des Ponts-Neufs, ancien viaduc ferroviaire entre Morieux et Hillion.
  • Château de Carivan.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :