Morhad Amdouni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Morhad Amdouni
Image illustrative de l’article Morhad Amdouni
Morhad Amdouni lors de sa victoire sur 10 000 m aux Championnats d'Europe 2018.
Informations
Disciplines 10 000 m, 5 000 m, 1 500 m, cross
Nationalité française
Naissance (34 ans)
Lieu de naissance Porto-Vecchio
Taille 1,75 m
Poids 60 kg
Club Val d'Europe Athlétisme Nord 77
Entraîneur Abderrazak Zbairi (athlétisme)
Records
• Détenteur du record de France du marathon (h 5 min 22 s, 2022)
• Détenteur du record d’Europe espoir du 3 000 m (min 37 s 50, 2009)
Palmarès
Championnats d'Europe 1 - 1
Championnats de France 6 - 1

Morhad Amdouni, né le à Porto-Vecchio, est un athlète français, spécialiste des courses de fond. Il est champion d'Europe du 10 000 m à Berlin en 2018. Il est le détenteur du record de France du marathon en h 5 min 22 s, établi lors du marathon de Paris 2022[1].

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Morhad Amdouni fait ses débuts sur la scène internationale à l'occasion des Championnats d'Europe de cross-country 2006 de San Giorgio su Legnano où il se classe, dans la catégorie junior, respectivement douzième de la course individuelle et troisième du classement général par équipes.

En 2007, le sociétaire de l'Athletic jeunes de Bastia remporte la médaille d'or du 5 000 mètres des Championnats d'Europe juniors d'Hengelo avec le temps de 14 min 8 s 27. Vainqueur des Championnats de France juniors de cross, il remporte la course individuelle junior des Championnats d'Europe de cross-country 2007 se déroulant à Toro, devançant avec le temps de 20 min 8 s son compatriote Florian Carvalho. L'équipe de France s'impose par ailleurs au titre du classement général par équipes.

Sélectionné pour les Championnats du monde 2009 de Berlin, Morhad Amdouni est éliminé dès les séries du 5 000 mètres (13 min 29 s 64). Il réalise néanmoins lors de cette saison un nouveau record de France espoirs du 5 000 mètres fin mai à Rabat en 13 min 14 s 19, puis un nouveau record d'Europe espoir du 3 000 mètres en min 37 s 50 en juillet lors du Meeting Areva de Paris-Saint-Denis[2].

Il se classe cinquième des Championnats d'Europe de cross-country 2010 disputés en décembre à Albufeira, derrière son compatriote Abdellatif Meftah et permet ainsi à l'équipe de France de remporter la médaille d'or par équipes[3]. Le , il devient champion de France de cross-country à Paray-le-Monial en devançant Hassan Chahdi.

Après des années marquées par des blessures, Morhad Amdouni revient en 2015 où il bat son record personnel sur 1 500 mètres lors du Meeting Herculis de Monaco en min 34 s 05. Grâce à ce temps, il participe aux Championnats du monde de Pékin où il est éliminé en demi-finales.

Le , il est sacré champion de France du 5 000 mètres en 14 min 12 s 33[4]. La même année, il remporte la 38e édition des 20 km de Paris, sept jours seulement après avoir remporté les 10 km de Paris-Centre[5].

Le , dans un premier temps à Birmingham, Morhad Amdouni bat le record de France en salle du 5 000 m en 13 min 10 s 60 dans une course remportée par le champion olympique Mohamed Farah (13 min 9 s 16, NR)[6]. Mais ce record sera annulé deux jours plus tard par l'IAAF, ayant vu que la troisième place annoncée à Amdouni n'était pas la sienne, mais en réalité la quatrième. Il termine finalement en 13 min 11 s 18, à 5 centièmes du record de France de Bouabdellah Tahri (13 min 11 s 13)[7].

Titre européen sur 10 000 m (2018)[modifier | modifier le code]

Le , dans le stade olympique de Berlin, Morhad Amdouni remporte la médaille d'or du 10 000 m aux Championnats d'Europe d'athlétisme en 28 min 11 s 22, devançant sur le podium le Belge Bashir Abdi (28 min 11 s 76) et l'Italien Yemaneberhan Crippa (28 min 12 s 15)[8]. À 30 ans, le Français remporte son premier titre international majeur et devient le premier français de l'histoire à remporter le titre européen dans la discipline. Il succède à Alain Mimoun, dernier français médaillé dans cette l'épreuve, avec l'argent 68 ans auparavant[9]. Quatre jours plus tard, Amdoumi décroche la médaille de bronze du 5 000 m en 13 min 19 s 14, sa première sur la distance, derrière les Norvégiens Jakob Ingebrigtsen et Henrik Ingebrigtsen[10].

Le , ayant fait part de sa volonté de courir le marathon aux Jeux Olympiques de Paris en 2024, il participe pour la première fois au marathon de Paris, terminant huitième en 2 heures 9 min 14 s. Cependant, il doit déclarer forfait pour le marathon des championnats du monde de Doha en raison d'une élongation à la cuisse, préférant se concentrer sur la préparation des Jeux Olympiques de Tokyo[11].

Le 19 septembre 2020, Amdouni bat le record de France de la course de l'heure sur piste en parcourant la distance de 20,772 km, effaçant ainsi des tablettes le record de Bertrand Itsweire qui tenait depuis 1990 (20,601 km)[12]. Un mois plus tard lors des championnats du monde de semi-marathon à Gdynia en Pologne, le Français se classe 8e et premier Européen de la course en 59 min 40 s, établissant au passage la deuxième performance de tous les temps pour un athlète français derrière les 59 min 13 s du Franco-Suisse Julien Wanders. Le , il s'impose lors des 10 km de Barcelone, avec un temps de 27 min 42 s[13].

Pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2021, Amdouni entend participer au marathon et au 10 000 m. Déjà qualifié sur marathon grâce à sa performance au marathon de Paris en avril 2019, il valide également les minima olympiques pour le 10 000 m en remportant le 5 juin 2021 la Coupe d'Europe de la discipline à Birmingham en 27 min 23 s 27. Le Français bat son ancien record personnel de 13 secondes (son ancien était de 27 min 36 s 80) et signe la troisième performance française de l'histoire[14]. Morhad Amdouni termine à la 17e place du marathon de Tokyo près de six minutes après le vainqueur de l'épreuve le kényan Eliud Kipchoge. Le français est depuis l'objet d'une polémique car il est accusé, vidéo à l'appui, d'avoir renversé des bouteilles d'eau pendant un ravitaillement[15].

Soupçons de dopage[modifier | modifier le code]

Le , la chaîne de télévision allemande ARD révèle que Morhad Amdouni aurait acheté des produits dopants en 2017, publiant des conversations entre l'athlète et un dealer qui lui réclamait de l'argent[16]. Sous la pression de son entourage, Morhad Amdouni tente d'intégrer le programme Quartz, système rendant transparent sur Internet les passeports biologiques des athlètes, mais son dossier est refusé par le comité d'experts chargé d'accepter son entrée en raison "d'incohérences"[17]. En novembre, son agent, Riad Ouled, et son entraîneur, Philippe Dupont, mettent successivement fin à leur collaboration avec l'athlète[18]. Amdouni choisit comme nouvel entraîneur Abderrazak Zbairi, sélectionneur de l'équipe de France d'athlétisme militaire, en janvier 2020[19].

Polémique[modifier | modifier le code]

Durant l'épreuve du marathon des Jeux Olympiques de Tokyo le dimanche 8 août 2021 à Sapporo, Morhad Amdouni renverse une ligne complète de bouteilles d'eau lors d'un ravitaillement mais parvient à se saisir de la dernière bouteille de la rangée. Bien que l'intentionnalité du geste n'est pas aujourd'hui prouvée, une polémique naît sur son caractère douteux et potentiellement anti-sportif visant à empêcher ses concurrents de se réshydrater[20].

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2007 Championnats d'Europe juniors Hengelo 1er 5 000 m 14 min 08 s 27
Championnats d’Europe de cross Toro 1er Individuel junior 20 min 08 s 00
1er Par équipes
2010 Championnats d'Europe de cross Albufeira 5e Individuel sénior
1er Par équipes
2011 Championnats d'Europe de cross Velenje 7e Individuel sénior
1er Par équipes
2015 Championnats d'Europe par équipes Tcheboksary 1er 5 000 m 14 min 04 s 63
Championnats d'Europe de cross Hyères 9e Individuel sénior
2e Par équipes
2016 Championnats d'Europe en plein air Amsterdam 13e 1 500 m 03 min 51 s 61
5e 5 000 m 13 min 40 s 94
Championnats d'Europe de cross Chia 17e Individuel sénior
2018 Coupe d'Europe du 10 000 m Londres 2e 10 000 m 27 min 36 s 80
Championnats d'Europe en plein air Berlin 3e 5 000 m 13 min 19 s 14
1er 10 000 m 28 min 11 s 22
2020 Championnats du monde de semi-marathon Gdynia 8e Individuel 59 min 40 s 00
6e Par équipes
2021 Coupe d'Europe du 10 000 m Birmingham 1er 10 000 m 27 min 23 s 39
2022 Marathon de Paris Paris 3e Marathon 2 h 05 min 22 s

National[modifier | modifier le code]

Année Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2006 Championnats de France juniors Dreux 2e 01 500 m 03 min 57 s 58
DNS 05 000 m
2007 Championnats de France juniors Narbonne 1er 01 500 m 03 min 49 s 80
2008 Championnats de France espoirs U23 Vénissieux 2e 01 500 m 03 min 58 s 98
Championnats de France élites Albi 8e 05 000 m 14 min 04 s 16
2009 Championnats de France élites Angers 5e 01 500 m 03 min 48 s 08
2010 Championnats de France élites Valence 3e 05 000 m 14 min 08 s 55
2011 Championnat de la Méditerranée Linguizzetta 1er Cross-country (long) 27 min 32 s —
Championnats de France élites Paray-le-Monial 1er Cross-country (long) 36 min 01 s —
2015 Championnats de France élites Villeneuve-d'Ascq 1er 01 500 m 03 min 48 s 58
DécaNation Paris 1er 01 500 m 03 min 45 s 50
2016 Championnats de France élites Angers 1er 05 000 m 14 min 12 s 33
10 kilomètres de Paris Paris 1er 10 km (route) 29 min 28 s —
20 kilomètres de Paris Paris 1er 20 km (route) 59 min 19 s —
2018 Championnats de France élites Plouay 1er Cross-country (long) 33 min 38 s —
2021 Championnats de France de 10 kilomètres Langueux 1er 10 km 28 min 27 s —
2022 Championnats de France de cross-country Les Mureaux 1er 10 285 m 31 min 07 s —

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Temps Date Lieu
01 500 m 003 min 34 s 05 Monaco
03 000 m 007 min 37 s 50 Paris
05 000 m 0 13 min 11 s 18 Birmingham
10 000 m 0 27 min 23 s 27 Birmingham
20 km 0 59 min 19 s 00 Paris
Semi-Marathon 0 59 min 40 s 00 Gdynia
Marathon 2 h 05 min 22 s 00 (NR) Paris

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Record de France pour Morhad Amdouni, 3e du marathon de Paris remporté par Deso Gelmisa », sur lequipe.fr,
  2. (en) Records d'Europe espoirs, sur european-athletics.org, consulté le 1er décembre 2010.
  3. (en) « Résultats des Championnats d'Europe de cross-country 2010 », sportresult.com (consulté le ).
  4. « Athlétisme : Championnats de France, les résultats », sur www.lequipe.fr (consulté le ).
  5. « 20 km de Paris : une première victorieuse pour le Français Morhad Amdouni », sur www.lequipe.fr (consulté le ).
  6. « ATHLE.FR | Meeting de Birmingham : Amdouni efface Tahri ! » (consulté le ).
  7. Rédaction, « Pas de record de France du 5000 m pour Morhad Amdouni », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. « IAAF: Britain’s Asher-Smith and Hughes take 100m titles at European Championships| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  9. « ATHLE.FR | Championnats d'Europe de Berlin : Amdouni redonne le sourire à la France », .
  10. « IAAF: Ingebrigtsen, 17, completes distance double at European Championships| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  11. « Mondiaux : Morhad Amdouni déclare forfait pour le marathon - Athlé - Mondiaux », sur L'Équipe (consulté le )
  12. « Morhad Amdouni s'empare du record de France de l'heure sur piste - Athlé », sur L'Équipe (consulté le )
  13. Morhad Amdouni vainqueur du 10 km de Barcelone, Jimmy Gressier enchaîne, sur L'Équipe, 31 décembre 2020 (consulté le 2 janvier 2021).
  14. « Morhad Amdouni remporte la Coupe d'Europe du 10 000 m et réussit les minima pour les JO », sur L'Équipe (consulté le )
  15. Tokyo 2020 le marathonien français accusé d'avoir renversé le ravitaillement explique son geste sur Midi libre (consulté le 11 aout 2021)
  16. « Dopage : Morhad Amdouni, champion d'Europe du 10 000 m, mis en cause par une enquête d'ARD - Athlé », sur L'Équipe (consulté le )
  17. « Lâché par son agent, Morhad Amdouni de plus en plus seul - Athlé », sur L'Équipe (consulté le )
  18. « Philippe Dupont n'est plus l'entraîneur de Morhad Amdouni - Athlé », sur L'Équipe (consulté le )
  19. « Marathon : Morhad Amdouni choisit Abderrazak Zbairi comme entraîneur - Athlé - Marathon », sur L'Équipe (consulté le )
  20. « Au marathon des JO, un Français fait tomber les bouteilles d'eau d'un ravitaillement », sur Le HuffPost, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]