Morgny-la-Pommeraye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Morgny-la-Pommeraye
Morgny-la-Pommeraye
Église de Morgny-la-Pommeraye.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Canton Le Mesnil-Esnard
Intercommunalité Communauté de communes Inter-Caux-Vexin
Maire
Mandat
Pascal Sagot
2014-2020
Code postal 76750
Code commune 76453
Démographie
Gentilé Morinois
Population
municipale
1 005 hab. (2015 en diminution de 2,99 % par rapport à 2010)
Densité 155 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 30′ 41″ nord, 1° 15′ 21″ est
Altitude Min. 120 m
Max. 168 m
Superficie 6,48 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Morgny-la-Pommeraye

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Morgny-la-Pommeraye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Morgny-la-Pommeraye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Morgny-la-Pommeraye

Morgny-la-Pommeraye est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Occupé déjà par les Francs, on trouve en 1850 sur le site, un cimetière recelant des objets de terre cuite et de pierre datant de cette époque. Une information consultable aux archives départementales nous confirme la présence de corps dans des cercueils de pierre.

En 1200, la paroisse de la Pommeraye est importante car ayant droit de marché. Dès la seconde moitié du XVIe siècle se tient le premier culte à Morgny. Les archives attestent la présence d'un prêtre dès le début du XVIIIe siècle. Au XVIIIe siècle s'ouvre une briqueterie destinée à la construction du château de Mondétour.

Les communes de la Pommeraye et Morgny seront réunies en 1822 (le dossier de cette réunion est consultable à la Bibliothèque nationale). Par contre, la commune de Vimont, distraite au canton de Ry, ne sera jointe qu'en 1825.

Le , un accident ferroviaire y fait une cinquantaine de morts et une centaine de blessés.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1994 [1],[2] Michel Benoist   Cadre chez Rhône-Poulenc à Saint-Aubin-lès-Elbeuf
Président de la CC du Moulin d'Écalles (1994 → 2014)
2014[3],[4] en cours
(au avril 2014)
Pascal Sagot   Agent de maîtrise à la mairie de Rouen

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2015, la commune comptait 1 005 habitants[Note 1], en diminution de 2,99 % par rapport à 2010 (Seine-Maritime : +0,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
194182191170428406425434415
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
384406449398400410422422389
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
358333318342351341326332325
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
3133094745907938921 0071 0231 003
2015 - - - - - - - -
1 005--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Morgny-la-Pommeraye

Les armes de la commune de Morgny-la-Pommeraye se blasonnent ainsi :
d’azur à l’aigle bicéphale au vol abaissé d’or, au chef du même chargé d’un croissant de gueules surmonté d’une étoile du même, accosté, à dextre, d’un cygne marchant de sinople et à senestre, d’un genêt du même.

Ce blason fut créé et dessiné en 1994 par Rémy Eliot. Il est simplement reconnu mais non officialisé.

Seul le nom des habitants, Morinois, a été validé par une délibération du conseil municipal.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Un maire estimé de tous : Michel Benoist vient de disparaître », Paris Normandie,‎ (lire en ligne).
  2. Hervé Pinson, « Michel Benoist, maire de Morgny-la-Pommeraye, est décédé : Il était maire de Morgny-la-Pommeraye et président de la Communauté de communes du Moulin d'Ecalles. Michel Benoist est décédé mardi 11 février. Ses obsèques ont eu lieu lundi 17. », Le Bulletin de l'Arrondissement de Rouen,‎ (lire en ligne).
  3. « Continuité et évolution : Pascal Sagot brigue la mairie aux élections de mars », Paris Normandie,‎ (lire en ligne).
  4. « Liste des maires élus en 2014 » [PDF], Liste des élus, Préfecture de Seine-Maritime, (consulté le 12 novembre 2015).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.