Morgan 4/4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Morgan 4/4
Marque Drapeau : Royaume-Uni Morgan Motor
Années de production 1936-
Classe Cabriolet
Usine(s) d’assemblage Malvern, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 4 cylindres
Cylindrée 1172 à 1796 cm3
Puissance maximale 36 à 116 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 800 à 940
795 kg
Vitesse maximale 190 à 225
185 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 5,5 à 9,1
8 s
Consommation mixte 6,2 à 9,8
8,4 - 5,2 - 6,4 L/100 km
Émission de CO2 140 à 215
143 g/km
Châssis - Carrosserie
Suspensions AV: tube de guidage vertical. AR: essieu rigide, ressorts à lames, barre Panhard.
Direction Crémaillère assistée
Freins AV: disques. AR: tambours
Dimensions
Longueur 4,01 mm
Largeur 1,63 mm
Hauteur 1,22 mm
Empattement 2,44 mm
Voies  AV/AR 1,22 mm  / 1,24 mm
Volume du coffre 140 dm3

La Morgan 4/4 est un cabriolet sorti en 1936. Il est entièrement fabriqué à la main à Malvern au Royaume-Uni. Son dernier restylage date de 1956 (calandre arrondie).

Historique[modifier | modifier le code]

Dans les années 1920 et 1930, l’usine Morgan s’était spécialisée dans les cyclecars. Ce marché était florissant en Grande-Bretagne, grâce à des taxes réduites par rapport aux voitures. À partir de 1935, les avantages liés à cette taxe furent supprimés (Road Fund tax). Dès lors, l’âge d’or du cyclecar était révolu et les ventes s’en ressentirent nettement.

Automobiles[modifier | modifier le code]

L’idée de produire en série une voiture à 4 roues refit surface.
La production du nouveau modèle débuta à partir de 1936. Il fut désigné 4/4 pour 4 roues / 4 cylindres par opposition aux Morgan à trois roues. Le moteur était un 4 cylindres Coventry Climax de 1 172 cm3 à soupapes latérales. Sa puissance de 38 ch permettait une vitesse de pointe de l’ordre de 80 mph et une accélération de 0 à 60 mph en 28,4 secondes.
Devant le succès rencontré par le roadster 4/4 et à la suite d'une demande insistante de la clientèle, une version à 4 places est rapidement rajoutée au catalogue. Durant la Seconde Guerre mondiale, l’usine Morgan fut réquisitionnée pour la fabrication d’armement et la production de véhicules fut interrompue. Après la guerre, la production reprit à partir de juillet 1945, prioritairement pour l’exportation. En mois de 6 mois, 50 cyclecars et 75 Four/Four furent construits. Les 4/4 recevaient les nouveaux moteurs Special Standard de 1 267 cm3, la transmission étant assurée par une boîte Moss à trois rapports. En 1949, la firme Standard Motor Co, fournisseur des moteurs depuis la guerre, décida de ne plus produire qu’un seul type de moteur et annonça par conséquent l’abandon du moteur de 1 267 cm3.
La production de 4/4 fut arrêtée en 1950.

Série II 
En 1955, la 4/4 fut à nouveau réintroduite dans la gamme sous la dénomination série II. Reprenant la même ligne que la Plus 4 mais mut par un moteur Ford de type 100E d’une cylindrée de 1 172 cm3 accouplé à une boîte de vitesses Ford, la 4/4 représentait d’après une publicité Morgan “une voiture de sport très performante pour un budget modeste”. Avec une accélération de 0-60 mph en 29.4 secondes et un prix de £713 taxes incluses, l’objectif était atteint.
Série III 
En 1960, à la suite de l’arrêt de la production du moteur Ford 100E, la 4/4 dut se contenter du nouveau moteur Ford 105E d’une cylindrée de 997 cm3 qui équipait les Ford Anglia de série. La puissance passait à 39 hp. Pour le différencier des motorisations précédentes, la 4/4 reçut la dénomination Série III.
Série IV 
Par ailleurs, la 4/4 Série III fut remplacée par la série IV qui était équipée à nouveau d’un moteur plus puissant, le Ford 109E de 1 340 cm3, provenant de la Ford Consul. Cette série IV resta en production jusqu’en 1963.

Série V[modifier | modifier le code]

À partir de 1963, la 4/4 série V reçut le moteur Ford 116E d’une cylindrée de 1 498 cm3, puis, en 1968, elle fut désormais équipée du moteur Ford Kent de 1 599 cm3. Une version « compétition » est rajoutée à la gamme, disposant du moteur Ford 1600 GT plus performant ;
À partir de 1971, tous les modèles de la gamme 4/4 sont équipés du moteur Ford Kent 1600 GT ;
En 1982, la 4/4 est disponible équipé soit d’une part un moteur Fiat de 1 584 cm3 à double arbre à cames soit du nouveau moteur Ford CVH de 1 597 cm3, équipant les Ford XR3i, accolé à une boîte Ford à 5 rapports d’origine Cortina. La 4/4 ainsi équipée, d’une puissance de 96 cv à 6000 tr/min, franchit le 0-100 km/h en 10 secondes. En 1985, à la suite d'un manque de demandes, le moteur Fiat est retiré du programme et la 4/4 ne reste donc disponible qu'avec le moteur Ford ;
À partir de 1987, un changement dans le processus de fabrication de tous les modèles fut introduit : les ailes sont désormais peintes séparément avant d’être assemblés par après sur la carrosserie, offrant ainsi une meilleure protection contre la corrosion.
À partir de 1991, la 4/4 fut équipée du moteur Ford EFI 1 600 cm3 à injection puis à partir de 1992 du tout nouveau moteur à injection électronique Ford Zetec, dont la cylindrée passe à 1 796 cm3. Sa puissance passa à 116 CV à 5750 tr/min. Une version « Competition » est également à nouveau au catalogue, dont la puissance est portée à 126 CV ;
À partir de 1997, la carrosserie de la 4/4 pouvait également être commandée en version « low line », c’est-à-dire avec la caisse plus large de la Plus 4. En 1999, fut lance une toute nouvelle version 4 places du roadster 4/4.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]