Morgan 3-Wheeler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Morgan 3-Wheeler est une voiture produite par Morgan Motor de 1909 à 1952. Cinquante-neuf ans après sa disparition, une seconde génération sort en 2011 de l'usine de Mavern Link. La 3-Wheeler est appelée ainsi en référence à ses trois roues.

Première génération (1909-1952)[modifier | modifier le code]

Morgan 3-Wheeler (1909)
Image illustrative de l’article Morgan 3-Wheeler

Marque Drapeau : Royaume-Uni Morgan Motor
Années de production 1909 - 1952
Classe Tricar / Voiture de sport
Moteur et transmission
Moteur(s) 7 CV Peugeot V-Twin
Puissance maximale 90 ch

Les Morgan d'avant 1952 avaient des moteurs variés, principalement Blackburne, JAP et Matchless à bicylindres en V puis, à partir de 1935 des Ford 4-cylindres à soupapes latérales, dont la puissance maximale des V-twin était de 40 ch, et 32 ch pour les Ford.

Seconde génération (2011-)[modifier | modifier le code]

Morgan 3-Wheeler
Image illustrative de l’article Morgan 3-Wheeler

Marque Drapeau : Royaume-Uni Morgan Motor
Années de production 2011 -
Classe Tricar / Voiture de sport
Usine(s) d’assemblage Pickersleigh Road, Worcestershire
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 2 cylindres en V (V-Twin)
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 1 983 cm3
Puissance maximale 82 à 115 ch DIN
Couple maximal 140 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 485 à 515 kg
Vitesse maximale 185 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 4.5 à 6 s
Consommation mixte 9.3 à 13.4 L/100 km
Émission de CO2 215 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Roadster 2 places
Suspensions double triangles superposés et ressorts/amortisseurs
Freins Disques ventilés / Disques
Dimensions
Longueur 3 260 mm
Largeur 1 738 mm
Hauteur 1 012 mm
Empattement 2 337 mm
Voies 1 524 mm
Chronologie des modèles

En 2011, Charles Morgan, petit-fils du fondateur de la marque, présente un nouveau Three Wheeler au Salon international de l'automobile de Genève 2011 et lance la production la même année[1].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le châssis tubulaire est en acier, la structure est en bois de frêne et la carrosserie est entièrement en aluminium, contenant ainsi le poids du tricycle aux alentours de 500 kg.

Le nouveau Three Wheeler adopte deux grandes roues étroites à l'avant équipées de garde-boue et un pneu large à l'arrière. Les échappements courent sur les flancs du tricycle, et bénéficient d'une protection thermique au niveau des passagers, ce qui empêche la présence de portières. Deux petits arceaux sont placés derrière chaque passagers.

La planche de bord est minimaliste, elle reçoit un compteur et un compte-tours, quatre commandes à levier et un bouton de démarrage sous gâchette, et le pédalier est réglable.

Motorisation[modifier | modifier le code]

La seconde génération de Morgan Three Wheeler reçoit un moteur bicylindres en V à 45° installé en porte-à-faux à l’avant. Ce moteur d’origine Harley-Davidson de 1 800 cm3 a été réalésé par la société anglaise S&S (préparateur historique des moteurs Harley Davidson), augmentant sa cylindrée à 1 983 cm3, pour une puissance de 82 chevaux pour l'homologation tricycle ou 115 ch, et accouplé à une boîte de vitesses à 5 rapports provenant de la Mazda MX-5 NC[2]. La puissance est transmise à la roue arrière.

3-Wheeler 83 ch 3-Wheeler 115 ch
Moteur 2 cylindres en V à 45°
Alimentation Atmosphérique
Cylindrée
(cm³)
1 983
Puissance maxi
ch (kW)
83 (61) 115 (85)
au régime de
(tr/min)
5 250 3 000
Couple maxi
(Nm)
140 190
au régime de
(tr/min)
3 250 3 000
Boîte de vitesses Manuelle 5 rapports
Vitesse maxi (en km/h) 185 185
0-100 km/h (en s) 6.0 5.0
Consommation (en L/100 km)
urbain/extra-urbain/mixte
13,4/7,6/9,3 14,7/7,4/10,2
Émissions de CO2 (en g/km) 215 215
Capacité du réservoir (en L) 42
Masse à vide (kg EU) 525 490
Norme environnementale

Personnalisation[modifier | modifier le code]

Le constructeur propose à la commande du Three Wheeler quelques options et pack, ainsi qu'une panoplie de stickers (Graphics packs) pour personnaliser le tricycle (bandes, pin-ups, impacts de balle, gueule de requin, drapeau anglais...)

  • Pack chrome ou noir mat (capot, coques des phares et arceaux) ;
  • Capot chrome ou couleur carrosserie ;
  • Échappement chrome ou noir mat ;
  • Protection thermique de l'échappement chromée ou noir mat.

Série limitée[modifier | modifier le code]

Morgan Three-Wheeler Superdry
  • Superdry (200 exemplaires)[3] : sellerie en cuir Superdry, teinte argentée opaque, stickers personnalisés, liserés orange sur les pneumatiques.
  • Gulf (100 exemplaires)[4] : teinte aux couleurs Gulf (orange et bleu), pneus avec un liseré orange, sellerie en cuir spécifique, et les arceaux, échappements et coques de phares noirs.

Tarifs[modifier | modifier le code]

Tarif des versions (2013)[5]
Standard Superdry Gulf
40 850  45 750  47 150 

EV3[modifier | modifier le code]

Morgan 3-Wheeler EV3
Image illustrative de l’article Morgan 3-Wheeler
Morgan 3-Wheeler EV3 concept

Appelé aussi Morgan EV3
Marque Drapeau : Royaume-Uni Morgan Motor
Années de production 2018 -
Classe Tricar / Voiture de sport
Usine(s) d’assemblage Pickersleigh Road
Moteur et transmission
Énergie Électrique
Puissance maximale 47 ch (34,8 kW)
Transmission Aux roues AR
Poids et performances
Poids à vide 515 kg
Vitesse maximale 145 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 9.0 s
Émission de CO2 0 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Roadster 2 places
Châssis bois
Freins Disques ventilés / Disques

Morgan Motor dévoile au Salon de Genève 2016 une version électrique de la Three Wheeler : la EV3 concept[6],[7]. Le constructeur annonce le lancement de la production de sa 3-Wheeler électrique de série à partir du troisième trimestre 2018.

Présentation[modifier | modifier le code]

En décembre 2017, Morgan annonce s'être associé à l'entreprise Frazer-Nash Energy Systems pour lancer la production de la Morgan EV3 dans l’usine de Pickersleigh Road, au centre de l'Angleterre[8], fin 2018[9]. Puis en octobre 2018, le constructeur annonce le retrait du projet de Frazer-Nash Energy Systems, fournisseur du moteur électrique de l'EV3[10]. Le projet de l'EV3 reste d'actualité pour le constructeur anglais, mais sans date de commercialisation.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

L'EV3 troque son moteur de 2 cylindres de 115 ch contre un moteur électrique de 34,8 kW (47 ch) avec un «boost » portant la puissance momentanément à 41,8 kW (57 ch), et bénéficie d'une autonomie d'environ 190 km grâce a sa batterie de 21 kWh.

EV3 concept[modifier | modifier le code]

L'EV3 concept présentée à Genève en 2016 est équipé d'un moteur électrique de 46 kW (63 ch) associé à une batterie lithium de 20 kWh.

La carrosserie de l'EV3 concept est en aluminium et certaines parties sont constituées de moulages en résine armée de fibre de carbone comme le capot-moteur[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Destin, « Essai Morgan Three Wheeler », sur https://www.motorlegend.com, (consulté le 27 décembre 2018)
  2. Thomas Drouart, « '12 MORGAN 3-WHEELER », sur http://www.palais-de-la-voiture.com, (consulté le 27 décembre 2018)
  3. Simon Potée-Gallini, « Morgan 3 Wheeler : une série limitée Superdry », Turbo,
  4. Soufyane Benhammouda, « Morgan Three-Wheeler : une série Gulf », sur https://www.motorlegend.com, (consulté le 27 décembre 2018)
  5. Patrick Garcia, « Essai vidéo - Morgan ThreeWheeler : Harley Shake », Caradisiac,
  6. Une image pour la Morgan EV3 de série, sur Auto Plus, 12 février 2016 (consulté le 20 février 2016)
  7. Morgan EV3 : le passé conjugué au futur, sur Le Guide de l'Auto, 4 mars 2016 (consulté le 5 mars 2016)
  8. Michaël Torregrossa, « La Morgan EV3 arrivera en 2018 », sur https://www.automobile-propre.com, (consulté le 27 décembre 2018)
  9. Antoine Chênerie, « La production débutera l'année prochaine. », sur https://fr.motor1.com, (consulté le 27 décembre 2018)
  10. Antoine Chênerie, « Morgan contraint de repousser le lancement de l'EV3 », sur https://fr.motor1.com, (consulté le 27 décembre 2018)
  11. Éric Bergerolle, « La Renault Twizy à l'anglaise s'appelle Morgan EV3 », Challenges,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :