Moonkey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Moonkey
Alias
Moonkey
Nationalité Belge
Auteur
Éditeur associé

Œuvres principales

Première œuvre :

Autres ouvrages :

  • Léna
  • Necromancer

Moonkey est un auteur belge de bande dessinée. Il est notamment l'auteur de la bande dessinée Dys, influencée par le manga et prépublié dans le magazine Shōnen Collection de Pika Édition.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Moonkey a toujours dessiné, et tout jeune, il consacrait déjà la majorité de son temps libre à cette activité. C’est à l’âge de 8 ans qu’il créa Spori, magazine amateur qui reprenait le concept de Pif Gadget, qu'il vendait dans les cours d'école. Chose assez surprenante pour son âge, il y dessina seul, pendant plusieurs années, toutes sortes d’histoires assez hétéroclites. Son imagination débordante était liée à une volonté de créer un scénario pour chaque personnage qu’il inventait.

Ses influences furent multiples. En plus de regarder les dessins animés japonais (Anime) diffusés à la télévision, il lisait tout ce qui lui tombait sous la main ; de la Bande dessinée franco-belge aux comics. Quelques années plus tard, il découvrit le manga sur support papier, ce style l’influença beaucoup pour ne plus jamais le quitter. De plus, Moonkey fut invité pour la première fois au Japon, observer comment un character designer et un mangaka travaillent. En 1998, il y retourna afin de présenter une cinquantaine de planches chez les plus grands éditeurs japonais ; des rencontres et retours sur son travail qui se révélèrent très enrichissants.

Il continua sa percée dans le monde du manga en travaillant pendant 2 ans chez Dynamic Vision (aujourd’hui Dybex), ex-filiale française de Dynamic Planning société de Go Nagai, en tant qu’adaptateur graphique sur de nombreux manga japonais. Il fut aussi webmaster et illustrateur pour leurs séries licenciées telles que Utena la fillette révolutionnaire, Kenshin le vagabond, Cowboy Bebop, Blue submarine n°6

En 2005, il commence la prépublication de Dys dans le numéro d’ du magazine Shōnen Collection. Elle reprend tous les codes non seulement graphiques et narratif, mais aussi tout le processus éditorial professionnel japonais : prépublication dans un magazine, système de votes par les lecteurs, avant d’être publié ensuite en tomes reliés. L’auteur reprit la forme du manga tout en proposant un fond différent basé sur la culture européenne, leurs modes de pensées… De plus, il se forcera à placer l’action dans des décors réels proche de son lectorat, comme c’est le cas dans les mangas d’origine japonaise.

Afin de suivre le rythme soutenu de publication, il fonde le studio Moonkey Pro[réf. nécessaire].

Dans les médias[modifier | modifier le code]

Au-delà de la surprise qu’un non japonais fasse du manga, le traitement du sujet sur Dys, la série reçut un excellent accueil auprès du monde professionnel. La presse le mentionna à plusieurs reprises au journal télévisé de RTL-TVI ; un sujet lui fut consacrée dans la quotidienne de la RBTF, sur France 3, France 5, la chaîne Mangas et sur Télésambre[réf. nécessaire].

RTL-TVI consacrât une émission prime time entière sur le jeune auteur dans l’hebdomadaire «coûte que coûte»[réf. nécessaire].

Engagement[modifier | modifier le code]

Outre Léna, manga à but social sur la violence conjugale, Moonkey s'engage au profit du centre de recherche contre le sida chez l’enfant et l’adolescent de l’hôpital Saint Pierre de Bruxelles. Il rencontre également des jeunes en décrochages scolaires[réf. nécessaire].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Manga à but social créé pour le gouvernement belge. Consultable gratuitement à cette adresse

Lien externe[modifier | modifier le code]