Monument des enfants du Rhône

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aux enfants du Rhône défenseurs de la Patrie
Monument aux morts - Guerre de 1870-71 - Parc de la Tête d'Or (Lyon-France).JPG
Vue du monument.
Artiste
Date
(inauguration)
Type
Sculpture
Technique
Bronze
Localisation
Place du Général-Leclerc
Entrée du parc de la Tête d'or, Lyon (France)
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Parc de la Tête d'Or

(Voir situation sur carte : Parc de la Tête d'Or)
Point carte.svg

Aux enfants du Rhône défenseurs de la Patrie communément appelé Monument des enfants du Rhône est un monument aux morts dédié aux soldats lyonnais morts lors de la Guerre franco-allemande de 1870. Il est situé Place du Général-Leclerc à l'entrée du parc de la Tête d'or nommée « Porte des Enfants du Rhône » à Lyon en France. La sculpture a été réalisée par le sculpteur Étienne Pagny et a été inaugurée le [1].

Description[modifier | modifier le code]

Le monument consiste en un hémicycle de pierre en avant duquel se trouve la statue en bronze composée d'une femme au drapeau, d'un sonneur de trompette, d'une tête de lion prêt de l'inscription « pro patria »[1]. Le lion brisant une épée a été réalisé par Charles Textor[2]. L'architecte est Adolphe Coquet. Les fondeurs sont les frères Thiébaut. Le monument a été financé par une souscription publique. Lors de son inauguration des représentants de la ville de Belfort, défendue par les enfants du Rhône, étaient présents.

Environnement[modifier | modifier le code]

La grille de la « Porte des Enfants du Rhône ».

La grille de la toute proche « Porte des Enfants du Rhône » (réalisée par Charles Meysson et Henry Wilfrid Deville) ainsi que ses piliers font l'objet, avec la grille ou porte Montgolfier (avenue Verguin), la serre des Camélias, la serre des Pandanus et le monument aux morts de l'île du Souvenir d'une inscription aux monuments historiques depuis le 4 novembre 1982[3].

Des plans du film Les Liens du sang ont été tournés à cet emplacement[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Forest-Fleury, Le Monument élevé à la gloire des Enfants du Rhône : 1870-1871, Lyon, Dizain et Richard, , 16 p. (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]