Monument de la cote 304

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Monument de la cote 304
Image illustrative de l’article Monument de la cote 304
Présentation
Date de construction 1934
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département français Meuse
Coordonnées 49° 12′ 31″ nord, 5° 12′ 43″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Monument de la cote 304
Géolocalisation sur la carte : Meuse
(Voir situation sur carte : Meuse)
Monument de la cote 304

Le monument de la Cote 304 est un monument commémoratif de la Première Guerre mondiale, situé sur le territoire de la commune d'Esnes-en-Argonne, dans le département de la Meuse. Ce monument de la cote 304 a été dessiné par Albert Lange et construit par souscription nationale sur son initiative.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors du déclenchement de la bataille de Verdun, l'attaque des Allemands, le , sur la rive droite de la Meuse fut contenue par les tirs de l'artillerie française située sur la rive gauche. Le , l'infanterie allemande se lança à l'assaut des points les plus élevés tenus par les Français : la cote 304, le Mort-Homme, le Bois des corbeaux. L'ennemi subit jusqu'à 70 % de pertes. La cote 304 tomba aux mains des Allemands et ne fut reprise par les Français que le [1].

Le monument commémoratif de la cote 304 fut érigé à l'initiative des anciens combattants des unités ayant servi sur la cote 304. Il a été inauguré le par Philippe Pétain[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le monument à la forme d'une haute et large colonne quadrangulaire, sorte de pyramide tronquée. Sur chaque côté du monument, le nom des différentes unités ayant combattu sur la cote 304 a été gravé.

Le monument porte cette dédicace :

« Aux défenseurs de la cote 304, aux dix mille morts héroïques dont le sang imprégna cette terre[3]. »

Cote 304 en 2017.jpg

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « 2016 - Anniversaire : Verdun - la Côte 304 avril, mai 1916 », sur www.amismuseearmee.fr (consulté le ).
  2. Jean Rimont, « Le nouveau monument de la cote 304 : sur les hauteurs dénudées de la rive gauche de la Meuse le maréchal Pétain inaugure le monument aux morts et prononce un discours », Le Petit Journal,‎ , p. 1 (lire en ligne).
  3. « Esnes-en-Argonne, la côte 304 et le Mort-Homme », le surfer nocturne,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Payan-Passeron, Quelques vérités sur la guerre de 1914-18 : Deux frères, Joseph et Césaire, "Morts-pour-la-France", Paris, Éditions L'Harmattan, , 296 p., 16 × 24 cm, pages 92 à 130 analyse du 21 février au 21 mai 1916 des combats dans tout le secteur de la cote 304 avec cartes de la main de l'auteur (ISBN 978-2-343-12515-2, présentation en ligne).
  • André Payan-Passeron, La bataille de Lorraine d'août et septembre 1914 : analyse stratégique et détaillée, Paris, Éditions L'Harmattan, , 424 p., 21 × 30 cm, de la stratégie défensive à la doctrine de l'offensive à outrance avec l'analyse croisée des stratégies internes et externes françaises et allemandes de 1871 à 1914 (pages 15 à 47), en Belgique, dans le Nord et en Lorraine évolution des fronts, des opérations et des pertes du début août au 15 septembre 1914 en 160 cartes couleur explicatives de la main de l'auteur et en 21 tableaux à données comparatives chiffrées, avec pages 406 à 411 une analyse de la bataille de la Marne où sont engagés 5 des corps d'armée étudiés (dont les 40 000 rescapés du 15e corps remportant la victoire de Revigny-Vassincourt) puis, pages 411 à 414, la bataille de Verdun-Ouest avec les combats du bois de Malancourt donnant accès à la cote 304 (ISBN 978-2-343-25132-5, présentation en ligne, écouter en ligne)