Monument aux morts de Montpellier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Monument aux morts de Montpellier
War memorial Montpellier.JPG
Artiste
Jacques-Léon Février (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Date
Protection
Coordonnées

Le monument aux morts de Montpellier (Hérault, France) est consacré aux soldats de cette commune morts lors des conflits du XXe siècle.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le monument est érigé dans le coin sud-est de l'esplanade Charles-de-Gaulle. Il est constitué d'une colonnade en hémicycle, de style corinthien. Le fronton porte les nom des principales batailles de la Première Guerre mondiale. Au dessus sont inscrits les mots : « Montpellier à ses enfants morts pour la France ».

Le sous-sol du monument comporte un déambulatoire auquel on accède par un escalier et sur les murs duquel sont inscrits les nom de plus 2 200 soldats de la commune, morts lors des conflits du XXe siècle[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La décision de construire le monument débute dès la fin de la Première Guerre mondiale, le , mais l'emplacement n'est définitivement choisi que le . Le monument est inauguré le [1]. La réalisation est confiée à l'architecte Jacques-Léon Février[1]. Au total, l'édifice coûte 30 000 francs[1]

Initialement érigé au centre du jardin de l'Esplanade, le monument est déplacé vers son extrémité sud-est en 1993, lors de la construction du Corum, le palais des congrès de la ville.

Le monument aux morts est inscrit au titre des monuments historiques le [3]. Il fait partie d'un ensemble de 42 monuments aux morts de la région Occitanie protégés à cette date pour leur valeur architecturale, artistique ou historique[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Montpellier (34000) », sur monumentsmorts.univ-lille.fr, Laboratoire UMR CNRS IRHiS (Institut de Recherches Historiques du Septentrion), Université de Lille
  2. « Montpellier - Monument aux morts (Relevé n° 34182) », Mémorial Gen Web
  3. « Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. « Des monuments aux morts de la Grande Guerre protégés au titre des Monuments historiques », Drac Occitanie

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]