Monument aux morts d'Anse-Bertrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Monument aux morts
d'Anse-Bertrand
Image dans Infobox.
Monument aux morts d'Anse-Bertrand
Présentation
Type
Destination actuelle
Construction
1935
Hauteur
~ 3 m
Propriétaire
Commune d'Anse-Bertrand
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Rue Victor-Schœlcher
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Guadeloupe
voir sur la carte de la Guadeloupe
Red pog.svg

Le monument aux morts d'Anse-Bertrand est un cénotaphe situé à Anse-Bertrand en Guadeloupe, à l'angle de la rue Victor-Schœlcher et de la route nationale 6. Il a été érigé en 1935 en mémoire des soldats morts lors des combats de la Première Guerre mondiale et est inscrit aux monuments historiques en 2018.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monument aux morts est une commande de la commune, datant probablement de 1935[1], pour les soldats morts durant la Première Guerre mondiale. Il est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du [2].

Description[modifier | modifier le code]

Le monument aux morts est conçu dans un style métropolitain, avec une base blanche en béton portant un bronze intitulé Le Poilu au repos[3], représentant un Poilu debout, casqué et l'arme au pied. Ce bronze est l'œuvre du sculpteur Léon Leyritz (1888-1976) qui la réalise en 1932. Il est produit en série en Métropole par la Société métallurgique Durenne qui le vend également pour le monument aux morts de Saint-Louis à Marie-Galante[3].

Le socle de la base arbore une sculpture originale horizontale en bas-relief, œuvre du sculpteur Louis Robert Bate (1898-1948)[4] élève de Paul Landowski, représentant un gisant mort sur lequel veille une Victoire ailée, portant des palmes, surmontée d'une inscription « 1914-1918 — À nos morts »[3].

Le monument aux morts – qui présente la particularité de ne porter aucun nom[5] – est placé devant une petite esplanade, avec des bancs de part et d'autre, faisant face à la mairie au niveau du rond-point centrale de la commune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Séverine Laborie 2014, p. 193.
  2. Notice no PA97100068, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  3. a b et c Séverine Laborie 2014, p. 180.
  4. Qui recevra en 1935 le prix de Guadeloupe de la Société coloniale des artistes français pour cette œuvre.
  5. Monument aux morts d'Anse-Bertrand, Les monuments aux morts, université de Lille, consulté le 10 mai 2021.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Séverine Laborie, « Eléments remarquables de la commémoration des morts de la Guerre 14-18 : Les monuments aux morts de Guadeloupe », Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, Société d'histoire de la Guadeloupe, no 168,‎ mai–août 2014, p. 169–198 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]